AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 two ship passing on the night. (Dorah)

Aller en bas 
AuteurMessage

Norah McCalls
Norah McCalls
ARRIVÉ(E) LE : 14/10/2018
MESSAGES : 137
FRIANDISES : 70
CREDIT : LipsLikeAMorphine (vava)

two ship passing on the night. (Dorah) Tumblr_pck7s3ZCk11rx16a0o3_400

FEAT : Eliza Taylor Cotter
AGE : 28 (03.06.1990)
SEXUALITÉ : Bisexuelle
STATUT : Collectionneuse
JOB : Agent artistique (pour la partie officielle)
MULTITROGNES : Eliza A. O'Connell (L. Cohan)

MAIS ENCORE ? : éternelle affamée dotée d'un merveilleux coach sportif | dessine et joue de la guitare pour son plaisir personnel et occasionnellement celui de ses proches | manipulatrice contrôlant son image à la perfection | son premier amour s'est joué d'elle | Son deuxième amour a abusé d'elle | son troisième amour est morte d'une longue maladie | le second est mort aujourd'hui | suivi par un psychologue qui connait tous ses secrets | se fait une journée spa une fois par mois entre copines | utilise son compte insta comme un outil de travail à part entière | Tattoo girl : "Lucinda" écrit sur son poignet droit, l'électro d'un battement de coeur sur son avant-bras gauche (près du coude), une rose des vents sur l'omoplate gauche

MessageSujet: two ship passing on the night. (Dorah)   two ship passing on the night. (Dorah) EmptyJeu 18 Oct 2018 - 17:14


two ship passing on the night.
Ils étaient rares désormais ces jours où Norah pouvait être elle-même et pas cette héritière McCalls qu'elle avait construit au fil des années. En représentation permanente face au monde, la blondinette n'avait plus rien du petit ange qu'elle avait été plus jeune. Plus rien non plus de la fille qui hésitait à devenir l'héritière d'une fortune de plusieurs millions et d'un héritage à la fois légal et illégal des plus impressionnant. En devenant une femme d'affaire aguerrit, la jeune McCalls avait en effet découvert bien des secrets de familles. Son père savait ce qu'elle faisait. Il savait qu'elle avait hérité de la même tendance que lui à profiter d'affaires prolixes et pas forcément légal et d'une certaine manière, elle en avait retiré plus d'admiration et de fierté encore de la part de son paternel. Une fierté qui l'aidait à oublier les remords d'une vie qu'elle n'aurait pas forcément choisi si elle en avait eu l'opportunité. Il était toujours bon pour l'âme de prétendre qu'on ne faisait pas ce qu'on faisait par simple envie ou plaisir à être riche, non ? Car dans le fond, personne ne l'avait poussé dans ce genre d'activités. Personne ne l'avait contrainte à passer plus de temps en soirée à surveiller ses filles qu'à s'amuser. Personne ne l'avait contrainte à poser ses petites protégées préférées dans le lit d'hommes assez pervers pour penser que l'argent pouvait leur permettre n'importe quelle folie... Du moins, presque n'importe quelle folie. Norah aimait bien trop ses filles – à sa manière – pour permettre tout et n'importe quoi.

Secouant la tête, arrachant ces pensées amères à leur écrin lancinant, la jeune femme s'obligea à penser à autre chose, regardant autour d'elle. Pour l'ouverture du dernier pub à la mode, il n'y avait pas grand monde. Un flop diraient certains. De ce qu'elle avait compris, c'était la volonté du gérant. Il avait voulu créer un endroit aux allures intimistes et feutrées. Un mix entre l'ancien et le neuf, la culture de la musique et du bon alcool. Une sorte de zone de non droit pour les starlettes en quête de reconnaissance, au profit de la haute société de Seattle, en quête de vie privée. Avec le cocktail à trente dollars, il était certain qu'il n'y aurait pas n'importe qui ici – d'où le lot de grosses fortunes plus ou moins connues que la femme d'affaire pouvait repérer si et là, écoutant le dernier groupe de musique live à la mode jouer pour une petite centaine de personnes à peine. Dans un bar ayant une capacité d'environ 200 personnes, on pouvait dire que l'endroit était tranquille pour une première et s'il n'y avait pas eu deux vigiles à l'entrée pour s'assurer, malgré tout, que chacune des personnes se présentant était bien « sur la liste », on aurait réellement pu croire que l'endroit n'avait juste pas intéressé assez de monde. TMZ avait néanmoins posté des photos de l'entrée où un monde impressionnant se trouvait à la porte, à attendre pour pouvoir entrer. Non. La tranquillité, le peu d'invités présents, la musique tranquille, tout cela était voulu. Et dehors, il y avait un vrai bouillon d'empressement. Tout le monde voulait faire partie du petit nombre de privilégié qui aurait – les premiers – déboursé vingt-huit dollars pour un VIP mojito fraise des bois.

Assise dans l'un des cinq espaces VIP du club – qui prévoyait des espaces VIP dans un pub VIP ? Quelqu'un, assurément, qui voulait attirer la crème de la crème des riches et célèbres – Norah regardait autour d'elle en sirotant sa boisson et bien vite, son regard tomba sur un homme qui pouvait difficilement passer inaperçu. L'homme devait bien faire plus de deux mètres et ses étaient cheveux bien trop long pour un homme. Il semblait étrangement à son aise et en même temps pas vraiment, alors que sa tête dodelinait, sans qu'il ne s'en rende compte, au rythme de la musique. Il avait un petit quelque-chose d'envoûtant et à vrai dire, il était fort probable que son manque d'amusement des dernières semaines l'aidait à être plutôt encline à passer un peu de bon temps avec quelqu'un qui pouvait simplement se contenter de sourire parce que la musique lui plaisait bien. Jouer les dignes héritières McCalls l'obligeait bien trop souvent à oublier que le plaisir pouvait aussi se trouver dans des petites choses simples qui ne coûtaient ni argent, ni karma.

Alors qu'elle se décidait enfin à faire quelque-chose, l'homme tourna la tête vers elle, comme s'il avait senti le regard insistant de la belle McCalls. Avec un sourire amusé, Norah se pencha par-dessus la barrière, sans jamais quitter l'homme des yeux. Elle savait que dans cette position, son décolleté était mis en valeur. Elle s'était assez souvent vu en train de parler à quelqu'un par-dessus l'espace VIP pour savoir à quoi elle ressemblait, ainsi positionné, ouvrant une vue imprenable sur ses seins. « Voit avec le barman ce que cet homme là-bas a pris ce soir », dit-elle à l'attention de son garde du corps, habitué à lui servir d'assistant quand elle décidait de se déplacer avec moins d'entourage. « Dis-lui d'envoyer la plus jolie serveuse qu'il ait dans son lot pour lui apporter un autre verre. »

Elle se redressa ensuite lentement, quittant sa proie des yeux pour se balancer doucement au rythme de la musique. Ce jeu ne l'amusait déjà presque plus. C'était la Norah McCalls connue qui agissait ainsi, pas celle qu'elle voulait être ce soir. Sortir de ses habits de parfaite agent artistique sans cœur et sans âme.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr | @Dorian Saltzman



_________________
† I hate the way you make me feel. I hate the way you make me want you. I hate the way you make me love you. But most of all, I hate knowing there is no future.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t264-the-devil-wears-prada http://family-business.forumactif.com/t273-dont-call-me-bitch-please-i-m-madam-norah http://family-business.forumactif.com/t274-business-is-business-norah

Dorian Saltzman
Dorian Saltzman
ARRIVÉ(E) LE : 25/08/2018
MESSAGES : 280
FRIANDISES : 213
PSEUDO : Elina
CREDIT : psychotic bitch

two ship passing on the night. (Dorah) Tumblr_ne6ikuV1Xm1sjxysio1_400

FEAT : Jared Padalecki
AGE : 35 ans (21 Juin 1984)
SEXUALITÉ : hétéro
STATUT : célibataire
JOB : batteur dans le groupe de rock "Toxic Shark"
ADRESSE : 13 Capitol Hill avec Doudou

MULTITROGNES : Matthew Halliwell le dealer à la vie de merde (Bob Morley), Rebekah E. Reynolds la voyante extralucide dévergondée (Holland Roden)

MAIS ENCORE ? : RP en cours :
NORAH
MATHILDA #2
MEGARA
ELIZA #2
DOUG #2

MessageSujet: Re: two ship passing on the night. (Dorah)   two ship passing on the night. (Dorah) EmptyDim 9 Déc 2018 - 0:37

Two ship passing on the night

Norah & Dorian

Etre connu et reconnu avait son lot d’avantages. Des inconnus, fans du groupe, venaient souvent à ma rencontre, pour les plus courageux, pour discuter quelques minutes, réclamer un autographe ou me demander de poser pour une photo. Avec les gars, nous n’étions pas du genre à avoir la grosse tête, chose que nos fans appréciaient. Il était donc facile de nous aborder et nous nous prêtions toujours au jeu pour passer du temps avec ceux qui aimaient notre musique. J’aimais ce contact avec les gens, j’avais toujours été sociable et j’aimais le contact humain. Le contraire serait assez problématique avec mon métier. La notoriété me permettait aussi d’avoir des invitations et des passe-droits dans tous les endroits branchés de la ville où je me trouvais. Ça faisait une bonne pub pour les établissements dans lesquels on passait. Ça ne me posait pas de problème et je venais rarement les mains vides. On m’offrait toujours plein de choses mais je laissais toujours une petite contribution. Ce soir, un nouveau bar branché ouvrait ses portes. Un bar très sélect qui ne laissait pas entrer n’importe qui et qui se vantait de ne laisser entrer que des membres VIP. Evidemment, j’avais reçu une invitation, tout comme les autres membres du groupe. Doug n’était pas dispo ce soir, les gars non plus. Ce n’était pas un souci, je pouvais très bien y aller seul !

Ma douche prise, je m’étais préparé à sortir et j’avais rejoint le lieu des festivités. Etant sur la liste et le vigile m’ayant reconnu, on me laissa entrer facilement et je constatais bien vite qu’il n’y avait pas foule à l’intérieur. Le proprio ne tarda pas à venir à ma rencontre une fois prévenu de mon arrivée et il passa quelques minutes avec moi, me remerciant de ma venue et m’expliquant le contexte de son établissement. Il finit par me conduire au bar pour m’offrir le premier verre. Je le remerciais avant qu’il ne me laisse pour accueillir d’autres personnes. La barmaid prit le relais et engagea la conversation. Ce bar n’avait pas l’ambiance des bars habituels. Je sentais qu’il était différent des autres mais ça ne me dérangeait pas plus que ça. Après avoir échangé quelques mots avec elle, la demoiselle fut sollicitée par d’autres clients et je sirotais mon verre en portant mon attention sur le groupe qui était en train de jouer en live. Ils avaient un style plutôt sympa et agréable à écouter. J’aimais bien ! A tel point qu’instinctivement, que je bougeais légèrement la tête en rythme avec la musique. C’était plus fort que moi. La musique avait toujours été une passion, viscérale. Je ne pouvais pas vivre sans elle.

Sentant un regard posé sur moi, je tournais la tête pour croiser le regard d’une jolie blonde assise dans un coin VIP. Son visage me disait quelque chose. Je l’avais déjà vue quelque part. Pourtant il m’était impossible de savoir où. J’avais vu trop de gens défiler pour me souvenir de tout le monde. Je croisais trop de personne, tout le temps. Qu’importe. Avec un sourire, elle se pencha sur la barrière et m’offrit une vue imprenable sur son décolleté. Ça, c’était une jolie entrée en matière. Elle savait retenir l’attention d’un homme. Elle s’adressa à un autre homme à côté d’elle et il ne tarda pas à se déplacer. La blonde quant à elle se redressa pour danser lentement. La voix de la serveuse me tira de mes pensées lorsqu’elle assura qu’on venait de m’offrir un nouveau verre, de la part d’une autre personne cette fois. Je la remerciais et bus le verre d’une traite. Pour ma part, je n’étais pas du genre à passer par dix mille intermédiaires quand je voulais quelque chose. Je reposais le verre vide sur le comptoir et je me levais pour rejoindre la jolie blonde. Je restais derrière la barrière, posant mes mains dessus, n’ayant pas été autorisé à aller plus loin pour le moment. « C’est bien la première fois qu’on envoie autant de monde pour m’offrir un verre. C’est gentil, merci. » Assurais-je avec un sourire. J’avais l’habitude qu’on me paye des verres mais généralement, la personne concernée se déplaçait elle-même. « Me permettez-vous de vous rendre la pareille Mademoiselle ? » Mais cette fois, je n’allais pas envoyer une serveuse, j’étais venu directement à elle.

(c) Niagara @Norah McCalls

_________________

We cannot choose our family, but we can choose our friends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t117-dorian-i-lost-my-shoe http://family-business.forumactif.com/t127-dorian-la-musique-adoucit-les-moeurs http://family-business.forumactif.com/t126-dorian-what-goes-around

Norah McCalls
Norah McCalls
ARRIVÉ(E) LE : 14/10/2018
MESSAGES : 137
FRIANDISES : 70
CREDIT : LipsLikeAMorphine (vava)

two ship passing on the night. (Dorah) Tumblr_pck7s3ZCk11rx16a0o3_400

FEAT : Eliza Taylor Cotter
AGE : 28 (03.06.1990)
SEXUALITÉ : Bisexuelle
STATUT : Collectionneuse
JOB : Agent artistique (pour la partie officielle)
MULTITROGNES : Eliza A. O'Connell (L. Cohan)

MAIS ENCORE ? : éternelle affamée dotée d'un merveilleux coach sportif | dessine et joue de la guitare pour son plaisir personnel et occasionnellement celui de ses proches | manipulatrice contrôlant son image à la perfection | son premier amour s'est joué d'elle | Son deuxième amour a abusé d'elle | son troisième amour est morte d'une longue maladie | le second est mort aujourd'hui | suivi par un psychologue qui connait tous ses secrets | se fait une journée spa une fois par mois entre copines | utilise son compte insta comme un outil de travail à part entière | Tattoo girl : "Lucinda" écrit sur son poignet droit, l'électro d'un battement de coeur sur son avant-bras gauche (près du coude), une rose des vents sur l'omoplate gauche

MessageSujet: Re: two ship passing on the night. (Dorah)   two ship passing on the night. (Dorah) EmptySam 15 Déc 2018 - 14:39


two ship passing on the night.
La solitude était pesante, certains jours plus que d'autres et alors que parfois, comme en ce début de soirée, Norah ne cherchait que la douceur tranquille de la solitude, elle pouvait, soudainement, ne plus du tout avoir envie de rester seule face à elle-même. Et ce soir, elle semblait avoir trouvé quelqu'un qui était fait du même bois, pouvant potentiellement la soulager de sa solitude. Momentanément... Tout n'était qu'histoire d'instants, après tout. Depuis très longtemps.

La blonde n'avait plus rien eu de sérieux dans sa vie depuis... Et bien, depuis sa Lucinda. Depuis qu'elle avait enterré avec elle son cœur, brisé pour la troisième fois, Norah avait fuit les relations sérieuses comme la peste et ne s'était contenté que de coup d'un soir et d'histoires vouées à l'échec depuis le début. Rien de trop important, pour ne pas y perdre son cœur, une fois de plus.

Elle ne savait pas, bien sûr, en offrant ce verre à cet homme qui lui avait tapé dans l'œil, qu'il recherchait la même chose. Offrir un verre avait cet avantage d'offrir beaucoup de réponses en très peu de temps, si on savait lire entre les lignes et pour le coup, l'héritière McCalls n'avait pas été déçue. Elle en avait appris plus en une minute qu'elle n'en aurait eu avec une conversation. Maintenant, les choses sérieuses pouvaient commencer et ça, Norah en avait envie.

Quand il s'approcha, elle ordonna d'un regard qu'on le laisse faire, mais il resta hors de l'espace VIP, s'accrochant seulement à la barrière pour s'adresser à elle. Elle lui sourit en se penchant de nouveau sur la barrière, les bras croisées dessus. « Je déteste faire comme tout le monde », dit-elle. « J'aime surprendre et initier des premières fois. »

Il lui demanda ensuite si elle acceptait un verre en retour. « Norah », dit-elle pour répondre à sa question silencieuse, lui tendant une main pour qu'il la serre. « Avec plaisir. » Se redressant une seconde, la blondinette pointa son espace privé de la main. « Vous voulez me rejoindre ? » Elle fit mine de réfléchir une petite seconde, avant d'ajouter « A moins que vous ne soyez plutôt un homme de comptoir. » Préférant probablement évoluer en terrain familier, il était arrivé, une fois ou deux, que des hommes la pousse à sortir de l'espace VIP. S'ils savaient comment l'y pousser, la jeune femme n'était pas contre, bien que pour faire connaissance, il fallait avouer que l'intimité d'un espace réservé était toujours bien plus agréable. Et ce soir, Norah n'avait pas envie de boire, entouré de plein de monde, de danser sans échanger un mot et de faire potentiellement quelque-chose d'autre ensuite. Elle avait envie de parler, avant de décider si elle voulait faire autre chose ou pas.

Pourquoi ? Elle n'en savait rien. Elle avait juste envie d'avoir quelqu'un pour elle et rien que pour elle, juste quelques minutes ou quelques heures.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr | @Dorian Saltzman



_________________
† I hate the way you make me feel. I hate the way you make me want you. I hate the way you make me love you. But most of all, I hate knowing there is no future.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t264-the-devil-wears-prada http://family-business.forumactif.com/t273-dont-call-me-bitch-please-i-m-madam-norah http://family-business.forumactif.com/t274-business-is-business-norah

Dorian Saltzman
Dorian Saltzman
ARRIVÉ(E) LE : 25/08/2018
MESSAGES : 280
FRIANDISES : 213
PSEUDO : Elina
CREDIT : psychotic bitch

two ship passing on the night. (Dorah) Tumblr_ne6ikuV1Xm1sjxysio1_400

FEAT : Jared Padalecki
AGE : 35 ans (21 Juin 1984)
SEXUALITÉ : hétéro
STATUT : célibataire
JOB : batteur dans le groupe de rock "Toxic Shark"
ADRESSE : 13 Capitol Hill avec Doudou

MULTITROGNES : Matthew Halliwell le dealer à la vie de merde (Bob Morley), Rebekah E. Reynolds la voyante extralucide dévergondée (Holland Roden)

MAIS ENCORE ? : RP en cours :
NORAH
MATHILDA #2
MEGARA
ELIZA #2
DOUG #2

MessageSujet: Re: two ship passing on the night. (Dorah)   two ship passing on the night. (Dorah) EmptyDim 5 Mai 2019 - 15:48

Two ship passing on the night

Norah & Dorian

Quand je sortais quelque part, il était bien rare que je reste seul bien longtemps. La plupart du temps, des fans me repéraient et venaient me saluer. Chose assez fréquente également, je passais la soirée avec des femmes. Parfois, elles venaient m’aborder directement, parfois c’était moi. J’avais toujours été sociable, c’était un trait inné de ma personnalité. La célébrité était juste un petit plus. Ce soir, j’avais été approché d’une manière plutôt originale. On ne me l’avait encore jamais faite celle là. Enfin, il fallait bien un début à tout et je devais bien reconnaître que ça me plaisait bien. Je ne connaissais pas cette jeune femme blonde mais elle était très jolie et elle avait ce petit quelque chose de particulier. Déjà, elle se trouvait dans un coin VIP alors elle ne devait pas être n’importe qui, ou alors une « fille de ». Dans tous les cas, je ne comptais pas rester sur la touche alors j’étais allé à sa rencontre. Elle possédait des atouts non négligeables en plus de ça. Des atouts qu’elle savait mettre en valeur, indéniablement. « C’est important de savoir se démarquer des autres. » L’originalité, ça avait du bon !

Je lui proposais de lui offrir un verre et elle me donna son prénom en retour. « Enchanté Norah, moi c’est Dorian. » J’attrapais la main qu’elle me tendit pour la saluer. La phase des présentations, c’était fait. Elle accepta ma proposition et mon sourire s’agrandit sur mon visage. « Avec plaisir. » Lançais-je en écho à ses paroles lorsqu’elle m’invita à la rejoindre. « Je m’adapte à toutes les situations. Comptoir ou non, peu importe. » Je connaissais aussi le coin VIP pour m’y être trouvé de nombreuses fois. Peu m’importait où je passais ma soirée, je n’étais pas homme à me stresser en endroits inconnus. J’étais à l’aise partout. Tout le temps. Acceptant son invitation, je la rejoignais dans l’espace VIP pour m’installer à ses côtés. « Qu’est-ce qui vous ferait plaisir Mademoiselle Norah ? » Que voulait-elle boire ? Ou peut-être voulait-elle autre chose ? Elle aurait pu me rejoindre au comptoir comme beaucoup de femmes auraient pu le faire mais au lieu de ça, elle m’avait invité dans son espace privé. Etait-elle le genre de femme à aimer les espaces confinés ? La tranquillité ? L’intimité ? « Comment se fait-il qu’une jolie femme comme vous passe la soirée seule, si vous me permettez la question. »

(c) Niagara @Norah McCalls

_________________

We cannot choose our family, but we can choose our friends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t117-dorian-i-lost-my-shoe http://family-business.forumactif.com/t127-dorian-la-musique-adoucit-les-moeurs http://family-business.forumactif.com/t126-dorian-what-goes-around

Norah McCalls
Norah McCalls
ARRIVÉ(E) LE : 14/10/2018
MESSAGES : 137
FRIANDISES : 70
CREDIT : LipsLikeAMorphine (vava)

two ship passing on the night. (Dorah) Tumblr_pck7s3ZCk11rx16a0o3_400

FEAT : Eliza Taylor Cotter
AGE : 28 (03.06.1990)
SEXUALITÉ : Bisexuelle
STATUT : Collectionneuse
JOB : Agent artistique (pour la partie officielle)
MULTITROGNES : Eliza A. O'Connell (L. Cohan)

MAIS ENCORE ? : éternelle affamée dotée d'un merveilleux coach sportif | dessine et joue de la guitare pour son plaisir personnel et occasionnellement celui de ses proches | manipulatrice contrôlant son image à la perfection | son premier amour s'est joué d'elle | Son deuxième amour a abusé d'elle | son troisième amour est morte d'une longue maladie | le second est mort aujourd'hui | suivi par un psychologue qui connait tous ses secrets | se fait une journée spa une fois par mois entre copines | utilise son compte insta comme un outil de travail à part entière | Tattoo girl : "Lucinda" écrit sur son poignet droit, l'électro d'un battement de coeur sur son avant-bras gauche (près du coude), une rose des vents sur l'omoplate gauche

MessageSujet: Re: two ship passing on the night. (Dorah)   two ship passing on the night. (Dorah) EmptyMer 8 Mai 2019 - 20:11


two ship passing on the night.
Il était beau gosse et Norah se doutait qu'il devait avoir du succès lorsqu'il sortait. Faire dans l'originalité était donc important. Et puis l'héritière avait sa propre définition des conventions et surtout, surtout, n'aimait pas attendre quand elle voulait qu'elle chose. Elle devait donc faire en sorte de l'obtenir. Au moins, le jeune homme réagissait bien à sa prise en main. Tant mieux. Rien ne faisait redescendre Norah plus vite qu'un type qui prenait peur face à une femme entreprenante. Heureusement, il avait l'air d'apprécier.

Saisissant la main de la jeune femme, il se présenta à son tour et Norah accepta son invitation. Elle n'allait pas le laisser filer maintenant qu'il s'était approché d'elle. « Enchanté Dorian. C'est un réel plaisir. » La blonde l'observa, alors qu'il contournait la balustrade pour trouver l'escalier et la rejoindre dans son espace privé. Elle alla ensuite s'asseoir pour qu'il se joigne à elle sur le canapé, croisant les jambes. Un sourire carnassier se dessina sur ses douces lèvres roses lorsqu'il lui demanda ce qui lui ferait plaisir. « Oh, j'ai quelques petites envies », avoua-t-elle en se tournant vers lui, prenant appuie sur son avant-bras sur le canapé, frôlant la cuisse du brun de son autre main. Elle n'avait aucune envie de passer par des chemins détournés. Elle n'était pas le genre de filles à jouer les prudes. De toute manière, sa robe trahissait bien qu'elle était une femme qui aimait plaire. Elle ne manquait jamais une occasion de montrer qu'elle n'était pas juste une allumeuse.

Quittant la jambe de Dorian, sa main vint se poser sur sa propre cuisse, alors qu'elle s'écartait un peu. Elle n'allait quand même pas lui sauter dessus comme ça, sans aucun préambule. Elle lui avait clairement indiqué ce qu'elle espérait à la fin de la soirée, mais ça n'était pas pour autant qu'il serait plus agréable de sauter des étapes. Elle avait vu son regard quand il s'était approché. Elle l'avait vu la détailler et glisser un œil intéressé à ses atouts. Ceux-là même qu'elle avait mis en valeur avec son vêtement. Elle lui avait indiqué qu'elle avait des intentions moins noble qu'un simple verre. Maintenant, les choses étaient claires entre eux. Ils allaient donc pouvoir s'amuser. Et cela commençait par les bases : un peu de séduction autour d'un verre.

Un serveur s'approcha de l'espace et Norah leva la main pour lui indiquer qu'il pouvait venir prendre leurs commandes. « Je commencerais bien par un Sex on the Beach », dit-elle en regardant Dorian, l'invitant à faire son choix aussi.

Une fois de nouveau seul avec le brun, elle sourit. « Alors, Dorian. Dites-moi. Pourquoi votre visage me semble si familier ? » Elle aurait pu lui proposer qu'ils commencent par se tutoyer, aurait pu entamer par quelque chose de bateau, mais elle n'aimait ni l'une ni l'autre de ces classiques d'une conversation. Son visage lui disait quelque chose et elle ne voulait pas avoir l'air de lui manquer de respect en se trompant quand à la raison (était-il un fils de ? Une célébrité ?). Pas plus qu'elle n'avait envie d'enlever cette auréole d'excès de bienséance pour l'heure. Ne pas créer tout de suite une trop grande proximité dans la façon de se parler ajoutait toujours une petite touche de séduction à l'ancienne. Non ? Ce n'était pas parce qu'on brisait toutes les règles de la drague qu'on ne devait pas en garder quelques-unes d'amusantes.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr | @Dorian Saltzman



_________________
† I hate the way you make me feel. I hate the way you make me want you. I hate the way you make me love you. But most of all, I hate knowing there is no future.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t264-the-devil-wears-prada http://family-business.forumactif.com/t273-dont-call-me-bitch-please-i-m-madam-norah http://family-business.forumactif.com/t274-business-is-business-norah

Dorian Saltzman
Dorian Saltzman
ARRIVÉ(E) LE : 25/08/2018
MESSAGES : 280
FRIANDISES : 213
PSEUDO : Elina
CREDIT : psychotic bitch

two ship passing on the night. (Dorah) Tumblr_ne6ikuV1Xm1sjxysio1_400

FEAT : Jared Padalecki
AGE : 35 ans (21 Juin 1984)
SEXUALITÉ : hétéro
STATUT : célibataire
JOB : batteur dans le groupe de rock "Toxic Shark"
ADRESSE : 13 Capitol Hill avec Doudou

MULTITROGNES : Matthew Halliwell le dealer à la vie de merde (Bob Morley), Rebekah E. Reynolds la voyante extralucide dévergondée (Holland Roden)

MAIS ENCORE ? : RP en cours :
NORAH
MATHILDA #2
MEGARA
ELIZA #2
DOUG #2

MessageSujet: Re: two ship passing on the night. (Dorah)   two ship passing on the night. (Dorah) EmptyLun 17 Juin 2019 - 15:55

Two ship passing on the night

Norah & Dorian

Faire des rencontres pendant des soirées n’avait rien d’exceptionnel. Au contraire, c’était même monnaie courante. Pourtant, cette jeune femme avait quelque chose en plus que la simple groupie de base. Déjà, elle se trouvait dans un carré VIP, entourée de gardes du corps. Elle n’était clairement pas Mademoiselle tout le monde. Elle devait être une fille de, ou une personnalité importante. Peut-être était-elle une star montante ? Une actrice peut-être ? Quoi qu’il en soit, j’acceptai son invitation avec grand plaisir. Les femmes entreprenantes ne m’avaient jamais posé problème. Au contraire même. Parfois c’était agréable de se laisser mener. Je la rejoignis de son côté pour m’installer à côté d’elle sur le canapé. La réponse qu’elle donna à ma question me fit sourire. « Ah oui ? Quel genre ? » Je n’étais pas dupe, je savais parfaitement à quoi elle faisait allusion. Après tout, elle m’avait donné un aperçu plus que révélateur sur ses intentions un peu plus tôt. Mais c’était amusant de jouer le jeu de la séduction, même un bref instant.

Un serveur ne tarda pas à nous rejoindre pour prendre nos commandes. Norah passa la sienne et j’en fis de même, un sourire aux lèvres. « La même chose pour moi, merci. » Il n’y avait plus aucun doute à avoir à présent. Elle m’avait indiqué à plusieurs reprises comment elle envisageait la fin de la soirée. Cependant, rien ne nous empêchait de faire un peu connaissance avant de passer à l’étape suivante. Le serveur repartit pour s’occuper de nos verres et la jolie blonde s’intéressa un peu plus à ma personne. Je ne pus m’empêcher de rire légèrement quand elle indiqua que mon visage lui semblait familier. « Parce qu’on peut voir mon visage un peu partout, que ce soit sur internet, sur les réseaux sociaux, dans les magasines, à la télé… Je suis Dorian Saltzman, je suis le batteur des Toxic Shark. » Il ne me semblait pas utile d’en dire plus. Avec la notoriété que nous avions, il était bien peu probable qu’elle n’ait jamais entendu parler de nous. Non pas que nous soyons absolument partout mais notre renommée était internationale à présent. « Et vous ? Si vous êtes ici, c’est que vous êtes une personne importante. » Elle ne serait pas si bien entourée dans le cas contraire. Cependant, avant qu’elle ne puisse me donner une réponse, le serveur revint avec nos commandes. Je le remerciais et attrapais mon verre pour trinquer avec la demoiselle. « A cette soirée et au plaisir de vous avoir rencontrée Norah. » Assurais-je avec un sourire chaleureux en levant mon verre.

(c) Niagara @Norah McCalls

_________________

We cannot choose our family, but we can choose our friends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t117-dorian-i-lost-my-shoe http://family-business.forumactif.com/t127-dorian-la-musique-adoucit-les-moeurs http://family-business.forumactif.com/t126-dorian-what-goes-around

Norah McCalls
Norah McCalls
ARRIVÉ(E) LE : 14/10/2018
MESSAGES : 137
FRIANDISES : 70
CREDIT : LipsLikeAMorphine (vava)

two ship passing on the night. (Dorah) Tumblr_pck7s3ZCk11rx16a0o3_400

FEAT : Eliza Taylor Cotter
AGE : 28 (03.06.1990)
SEXUALITÉ : Bisexuelle
STATUT : Collectionneuse
JOB : Agent artistique (pour la partie officielle)
MULTITROGNES : Eliza A. O'Connell (L. Cohan)

MAIS ENCORE ? : éternelle affamée dotée d'un merveilleux coach sportif | dessine et joue de la guitare pour son plaisir personnel et occasionnellement celui de ses proches | manipulatrice contrôlant son image à la perfection | son premier amour s'est joué d'elle | Son deuxième amour a abusé d'elle | son troisième amour est morte d'une longue maladie | le second est mort aujourd'hui | suivi par un psychologue qui connait tous ses secrets | se fait une journée spa une fois par mois entre copines | utilise son compte insta comme un outil de travail à part entière | Tattoo girl : "Lucinda" écrit sur son poignet droit, l'électro d'un battement de coeur sur son avant-bras gauche (près du coude), une rose des vents sur l'omoplate gauche

MessageSujet: Re: two ship passing on the night. (Dorah)   two ship passing on the night. (Dorah) EmptyVen 21 Juin 2019 - 18:33


two ship passing on the night.
Norah n'était ni du genre à tourner autour du pot, ni du genre à prendre des gants. Femme de pouvoir, elle savait ce qu'elle voulait et ne se faisait que rarement prié pour l'obtenir. Elle n'avait pas réellement de remords à le faire. Elle avait vendu son âme il y a longtemps déjà, quand elle avait vendu sa première fille et n'avait donc que peu de scrupules, quitte à passer pour une fille de mauvaise vertu. Elle n'avait honte de rien et certainement pas d'avoir des besoins et des envies et de les assouvir. Elle savait que le brun avait compris où elle voulait en venir et était satisfaite de voir qu'il n'était pas réfractaire à l'idée, au contraire, même. Il semblait plus que ravie des propositions qu'elle faisaient de façon pas vraiment subtile.

Lorsqu'elle lui fit savoir que son visage lui disait quelque chose, il expliqua d'où venait l'impression et elle pointa un doigt en l'air. « C'est ça ! Je me disais bien que vous me disiez quelque chose. J'aime beaucoup votre dernier album, d'ailleurs. Et je ne le dis absolument pas pour conserver vos faveurs, promis. » Il lui demanda qui elle était, bien sûr et elle ne s'en offusqua pas. Pas plus qu'il ne semblait s'être offusqué qu'elle ne le reconnaisse pas immédiatement. Si elle n'avait pas vraiment d'excuse pour ne pas avoir fait le lien, lui avait toutes les excuses du monde. Elle n'était pas une célébrité... Du moins pas en dehors de son milieu et pas en dehors des initiés. Elle était héritière et patronne, mais pas complètement sous le feu des projecteurs.

Avant qu'elle ne puisse répondre cependant, le serveur leur apporta leurs boissons, faisant momentanément oublier la question tandis qu'ils trinquaient à leur rencontre. Norah lui offrit un beau sourire en choquant leurs verres. « Plaisir partagé », assura-t-elle, avant de boire une gorgée. « Pour répondre à votre question, connaissez-vous la famille McCalls, Dorian ? », lui demanda-t-elle, attendant, lui laissant le temps de se souvenir si ce nom lui disait quelque chose ou pas. « Ma famille a de multiples activités, mon père est un producteur de cinéma assez connu et convoité, par exemple. Quant à moi, je suis propriétaire de ma propre agence de mannequins. Si vous entendez parler de la nouvelle Cara Delevingne, vous pouvez être sûr que c'est une de mes filles. Je n'ai que les meilleures dans mon catalogue. Et quelques actrices talentueuses aussi. Pensez à moi si vous cherchez une ou plusieurs jolies filles à placer dans une vidéo. » Elle devait l'avouer, son nom aidait grandement pour le prestige de sa marque, mais la blondinette avait aussi travaillé très dur pour obtenir la réputation qu'elle avait désormais dans ce monde. Elle adorait cette puissance et cette reconnaissance et elle était fière de pouvoir prétendre à n'obtenir que les meilleurs contrats et pouvoir refuser du monde dans son agence.


Buvant une nouvelle gorgée, Norah se leva finalement de la banquette. « Mais assez parlé travail. J'ai envie de danser », dit-elle d'une voix séductrice, tout en joignant le geste à la parole, commençant à se déhancher lentement au rythme de la musique. « Dites-moi, Dorian, vous êtes quel genre d'homme ? Plutôt danseur ? » Elle se pencha sur lui, posant une main sur le dos de la banquette, tout en continuant de bouger en rythme, glissant près de son oreille pour souffler : « Ou vous préférez regarder ? »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr | @Dorian Saltzman



_________________
† I hate the way you make me feel. I hate the way you make me want you. I hate the way you make me love you. But most of all, I hate knowing there is no future.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t264-the-devil-wears-prada http://family-business.forumactif.com/t273-dont-call-me-bitch-please-i-m-madam-norah http://family-business.forumactif.com/t274-business-is-business-norah

Dorian Saltzman
Dorian Saltzman
ARRIVÉ(E) LE : 25/08/2018
MESSAGES : 280
FRIANDISES : 213
PSEUDO : Elina
CREDIT : psychotic bitch

two ship passing on the night. (Dorah) Tumblr_ne6ikuV1Xm1sjxysio1_400

FEAT : Jared Padalecki
AGE : 35 ans (21 Juin 1984)
SEXUALITÉ : hétéro
STATUT : célibataire
JOB : batteur dans le groupe de rock "Toxic Shark"
ADRESSE : 13 Capitol Hill avec Doudou

MULTITROGNES : Matthew Halliwell le dealer à la vie de merde (Bob Morley), Rebekah E. Reynolds la voyante extralucide dévergondée (Holland Roden)

MAIS ENCORE ? : RP en cours :
NORAH
MATHILDA #2
MEGARA
ELIZA #2
DOUG #2

MessageSujet: Re: two ship passing on the night. (Dorah)   two ship passing on the night. (Dorah) EmptyMer 3 Juil 2019 - 13:06

Two ship passing on the night

Norah & Dorian

La plupart du temps, les gens me reconnaissaient. Avec les gars, on nous voyait souvent à la télé, dans les magazines, sur internet… Partout. Notre notoriété n’était plus à faire et passer inaperçu était presque devenu mission impossible. Cependant, j’étais déjà tombé sur des personnes qui ne m’avaient jamais vu, ou d’autres encore comme Norah qui n’étaient plus très sûrs de savoir où ils avaient vu mon visage. Je trouvais ça assez drôle de les voir réfléchir à se demander pourquoi je leur paraissais familier. Certaines grosses têtes auraient pu se sentir vexées de ne pas être reconnues au premier regard, mais personnellement, je trouvais ça comique. Je n’étais pas le genre de mec à courir après la célébrité. J’avais toujours gardé la tête froide par rapport à ça et avec les gars, on s’était toujours démené pour rester accessibles. Parce que nous étions des êtres humains comme tout le monde, nous n’avions rien d’exceptionnel. Nous ne faisions pas partie de ces crétins qui prenaient la grosse tête.

Elle eut comme une illumination quand je lui avais expliqué qui j’étais et pourquoi elle avait l’impression de m’avoir déjà vu. Ce n’était tout simplement pas une impression, elle m’avait forcément déjà vu quelque part. Elle en profita au passage pour complimenter notre dernier album, tout en précisant qu’elle ne disait pas ça de manière intéressée. « C’est gentil, merci et ravi de rencontrer une fan ! » Lançais-je en riant légèrement. C’était toujours plaisant de rencontrer quelqu’un qui appréciait notre musique. D’autant plus qu’elle devait être quelqu’un d’un minimum important pour se trouver ainsi dans un carré VIP entourée de gardes du corps. Plusieurs possibilités expliquaient ce fait. Soit elle était célèbre, mais certainement dans un autre domaine que la musique, comme l’acting ou le mannequinat. Sinon j’aurais entendu parler d’elle. Ou bien faisait-elle partie de ces gens de l’ombre, agent artistique, ou encore était-elle une héritière ?

Cependant, elle n’eut pas l’occasion de répondre à ma question dans l’immédiat puisque le serveur nous apporta nos verres. J’attrapais le mien pour trinquer avec elle avant d’en boire une gorgée. C’est à ce moment qu’elle me posa une question. Si je connaissais la famille McCalls ? Comment ne pas les connaitre ? Elle était l’une des familles les plus puissantes et influentes des Etats-Unis, touchant un peu à tout, notamment au domaine de la musique. Leur renommée n’était plus à faire. Je hochais la tête pour confirmer que je connaissais ce nom et elle enchaina pour me donner plus de précisions sur sa famille. Ainsi que sur elle et elle n’omit pas de faire sa petite publicité, ce qui m’arracha un sourire. « D’accord pourquoi pas ! J’y penserai quand on se lancera dans notre prochain album. » Pour le moment, on était en pause, en vacances mais on finirait tôt ou tard par se remettre au travail. Ça pouvait être sympa d’avoir l’une de ses actrices ou mannequins dans nos futurs clips. C’était une éventualité à garder dans un coin de ma tête.

Elle se leva finalement parce qu’elle avait envie de danser. La soirée prenait une autre tournure, fini de parler de boulot. Elle commença à danser et mon regard se posa sur son corps en mouvement. Norah me demanda alors quel genre d’homme j’étais. Danseur, ou spectateur. Un sourire glissa sur mes lèvres. « En général, je suis plutôt danseur. » Avec mon métier en même temps, ce n’était pas difficile. La musique faisait partie de mon quotidien et chaque fois que j’en entendais chez moi ou n’importe où ailleurs, je ne pouvais pas m’empêcher de bouger un minimum, même juste en pied en rythme avec le son que j’entendais. « Mais ce soir, je pourrais bien changer mes habitudes. Je veux bien être spectateur pour une fois. » Même si me connaissant, ça n’allait pas durer. J’allais bien finir par me lever pour danser avec elle. En attendant, j’amenais mon verre à mes lèvres pour boire quelques gorgées.

(c) Niagara @Norah McCalls

_________________

We cannot choose our family, but we can choose our friends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t117-dorian-i-lost-my-shoe http://family-business.forumactif.com/t127-dorian-la-musique-adoucit-les-moeurs http://family-business.forumactif.com/t126-dorian-what-goes-around

Norah McCalls
Norah McCalls
ARRIVÉ(E) LE : 14/10/2018
MESSAGES : 137
FRIANDISES : 70
CREDIT : LipsLikeAMorphine (vava)

two ship passing on the night. (Dorah) Tumblr_pck7s3ZCk11rx16a0o3_400

FEAT : Eliza Taylor Cotter
AGE : 28 (03.06.1990)
SEXUALITÉ : Bisexuelle
STATUT : Collectionneuse
JOB : Agent artistique (pour la partie officielle)
MULTITROGNES : Eliza A. O'Connell (L. Cohan)

MAIS ENCORE ? : éternelle affamée dotée d'un merveilleux coach sportif | dessine et joue de la guitare pour son plaisir personnel et occasionnellement celui de ses proches | manipulatrice contrôlant son image à la perfection | son premier amour s'est joué d'elle | Son deuxième amour a abusé d'elle | son troisième amour est morte d'une longue maladie | le second est mort aujourd'hui | suivi par un psychologue qui connait tous ses secrets | se fait une journée spa une fois par mois entre copines | utilise son compte insta comme un outil de travail à part entière | Tattoo girl : "Lucinda" écrit sur son poignet droit, l'électro d'un battement de coeur sur son avant-bras gauche (près du coude), une rose des vents sur l'omoplate gauche

MessageSujet: Re: two ship passing on the night. (Dorah)   two ship passing on the night. (Dorah) EmptyMar 9 Juil 2019 - 11:02


two ship passing on the night.
Bien qu'elle ait envie de s'amuser ce soir, Norah n'oubliait jamais ce qui pouvait ce qui pouvait constituer une bonne affaire, aussi, elle se devait de glisser quelques mots sur son agence et un possible travail ensemble à l'avenir. Mais une fois cela fait, la demoiselle revint vite à sa première envie : jouer avec le magnifique jeune homme qui se trouvait avec elle dans son espace privatif.

La blonde héritière vit bien qu'il n'était pas indifférent à ses charmes. La façon dont il la regardait alors qu'elle se déhanchait ne laissait pas vraiment de place aux doutes et puis la jolie blonde lui avait plutôt clairement exposé ses envies pour la soirée et il n'avait pas reculé, alors elle savait qu'il était tout ouvert à ce qu'elle prévoyait. Tant qu'ils pouvaient s'amuser tous les deux, tout allait bien pour eux.

Bien que s'avouant danseur, le beau brun précisa que ce soit, il se voulait plus spectateur et la blonde sourit en croisant son regard. « Il y a du bon à changer ses habitudes », concéda la blonde en se redressant, buvant une gorgée de son verre tout en roulant des hanches. Lascive, la jeune femme dansa au rythme de la musique, sa main libre voletant au-dessus de son propre corps, glissant sur sa cuisse jusqu'à la couture de sa robe, planant sur sa poitrine, sa gorge, avant de s'emmêler dans ses cheveux pour les glisser vers l'arrière. Yeux clos, la jeune femme se laissa bercer par le rythme, oubliant tout ou presque... du moins, jouant bien le jeu, alors qu'en vérité, elle ne pensait qu'à aguicher un peu plus le jeune homme et danser de manière à lui donner envie de la rejoindre... à lui donner envie de la mener dans une toute autre danse.

Après un moment à danser seule, elle rouvrit les yeux, les posant directement sur Dorian, fière de l'effet qu'elle pouvait lire dans ses yeux. Un sourire séducteur se glissa sur ses lèvres alors qu'elle posait son verre et tendait une main vers lui. « Venez », l'appela-t-elle, saisissant sa main pour l'attirer à elle. Quand il fut debout, Norah se pressa contre lui, bougeant toujours son bassin en rythme, attrapant le col de sa chemise de son autre main pour l'attirer vers le bas, vers ses lèvres, pour qu'elle puisse l'embrasser, comme elle en avait envie depuis plusieurs minutes maintenant. Elle lâcha sa main pour plonger ses doigts dans les petits cheveux de sa nuque savourant le baiser, l'approfondissant, avant de finalement se reculer un peu pour regarder s'il était toujours d'accord. Certains hommes étaient, particulièrement les stars connues, étaient plutôt partante quand il s'agissait de draguer et de sous-entendre, mais flippait dès que cela allait trop loin. Norah se plaisait à les appeler des ''allumeuses''. Des célébrités qui avaient trop peur qu'une nuit d'amusement termine dans la presse à scandale comme le dernier scoop improbable. Certains avaient cette crainte parce qu'ils avaient déjà une officielle, d'autres parce que s'afficher avec l'héritière McCalls leur faisait simplement trop peur. Alors Norah, dans ses petits jeux de séductions, prenait bien soin de s'assurer que ses partenaires n'étaient pas des petites allumeuses. « Dansez avec moi, Dorian », demanda-t-elle alors.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr | @Dorian Saltzman



_________________
† I hate the way you make me feel. I hate the way you make me want you. I hate the way you make me love you. But most of all, I hate knowing there is no future.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t264-the-devil-wears-prada http://family-business.forumactif.com/t273-dont-call-me-bitch-please-i-m-madam-norah http://family-business.forumactif.com/t274-business-is-business-norah


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: two ship passing on the night. (Dorah)   two ship passing on the night. (Dorah) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
two ship passing on the night. (Dorah)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» couches Sweet-Night
» One night stand
» sweet night
» LCS : Littoral Combat Ship
» Déception fard Nars "Silent night"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Family Business :: Seattle :: Capitol Hill-
Sauter vers: