AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.

Aller en bas 
AuteurMessage

Megara Jones
Megara Jones
ARRIVÉ(E) LE : 23/05/2019
MESSAGES : 111
FRIANDISES : 0
CREDIT : STARBUCKS CRAZY

D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.  Tumblr_mn8fvgPAMx1ri58ybo6_250

FEAT : Amber Heard
AGE : 28 ans
SEXUALITÉ : Les hommes. Mais préfère rester seule que mal accompagnée.
STATUT : Célibataire
JOB : Gérante de Cake and the Kitty, un bar à chats qui propose aussi des petites boules de poils à l'adoption.
MAIS ENCORE ? : Amoureuse des bêtes • accro au café et au thé • en voie de devenir végétarienne • allergique au chocolat • phobique des insectes • trop bonne trop conne • fait du sport une fois par semaine • sourit souvent aux gens, au hasard dans la rue, pour tenter de partager un peu de bonne humeur • adore picorer salé • possède la fibre artistique : chante, joue du piano et de la guitare, et dessine tout aussi bien • crèverait pour sa famille • discrète • se promène souvent en compagnie de Popeye, son chat • croit au surnaturel et paranormal • émotive • adorerait rencontrer des extra-terrestre • fume quand ça ne va pas • adore les cocktails du Pink Door • se donne à fond pour sa boutique • militante pour la cause LGBT • optimiste • roule plus souvent en moto qu'en voiture •


RP en cours :
RP LIBRE
DORIAN
D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.  Tumblr_mt45xhwhrJ1rlh2v4o4_250

MessageSujet: D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.    D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.  EmptySam 15 Juin 2019 - 19:52

D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.

« Les amis d'enfance... Si vous vous en débarrassez pas à l'adolescence, c'est un truc que vous trainez toute votre vie. »
Il était environ 16 heures lorsque Megara décida de laisser la boutique à sa vendeuse, raccrochant son tablier pour la journée. Elle commençait le travail relativement tôt, afin d'assurer la production des produits qu'elle vendait à Cake and the Kitty avant l'ouverture à midi, et participait au service afin de nourrir aussi vite que possible tous ces petits ventres ambulants. Autrefois, elle se chargeait de tout ça toute seule, jusqu'au soir, mais, maintenant qu'elle pouvait s'offrir le luxe d'engager quelqu'un, elle prenait ses après midis plus régulièrement. Rarement pour se la couler douce, même si elle n'était pas contre de temps en temps. En général, l'après midi, elle s'occupait de rendre visite aux potentielles familles adoptives, daller chercher les petits nouveaux que soignait Félix, ou de s'occuper de ceux qu'elle avait à la maison. Bien souvent, elle retournait au salon de thé pour boucler la fermeture. Elle avait complètement confiance en son employée, mais elle se connaissait. Si elle ne s'occupait pas de fermer elle-même la porte, elle allait angoisser toute la nuit sans trouver le sommeil. Elle préférait y aller d'elle-même plutôt que de devoir se relever en plein milieu de la nuit pour aller vérifier !

Pour l'heure, elle décida de rentrer chez elle afin de s'occuper d'une affaire urgente : c'était son tigre métallique qui réclamait de l'attention, ne ronronnant plus très bien depuis quelques jours. Elle enfila une vieille tenue pour bricoler, et sortit donc sa moto du garage, la garant alors dans l'allée, se lançant à la recherche du problème. Les beaux jours arrivaient, ça serait vraiment trop bête de se priver de sa bécane pour en profiter!  Accompagnée par la musique dans ses écouteurs, elle farfouilla minutieusement dans les entrailles de son monstre, sans comprendre d'où venait le soucis. Pourtant, elle ne s'avoua pas vaincue, et poursuivit sa recherche plus d'une heure, avant de repérer une pièce endommagée dans le moteur. " Fiche moi le camps de là..." rouspéta-t-elle auprès de son chat Popeye, qui se fichait pas mal qu'elle soit occupée ailleurs, venant chercher des caresses malgré ses mains pleines de cambouis. Elle attrapa ses outils, et s'affaira aux réparations en chantonnant les chansons de Queens qu'elle écoutait, complètement dans sa bulle. " Mais Oust !"   fit-elle en agitant la main pour le faire déguerpir, avant de voir son gros minet bien amoché par la vie, souffler méchamment, les quelques touffes de poils qui lui restaient complètement hérissées sur le dos. Elle connaissait bien trop cet boule d'amour pour savoir qu'il ne cracherait jamais contre elle, alors elle comprit rapidement qu'elle n'était pas l'objet de sa mauvaise humeur, d'autant plus qu'il avait l'air de fixer quelque chose derrière elle. Elle arracha ses écouteurs en se relevant, se retournant pour savoir ce qui déplaisait tant à Popeye, et sursauta, se retrouvant soudainement bien trop proche de quelqu'un... tout du moins, d'un torse. Ne s'attendant pas à une présence aussi immédiate et intrusive, elle fit un pas en arrière, balançant aussitôt son regard sur l'intrus. Découvrant alors le visage de ce géant, elle eut un nouveau mouvement de recul en lâchant sa clé à molette, sous la surprise, manquant presque de faire perdre l'équilibre à sa moto d'un coup de cul, qu'elle stabilisa rapidement.  "Do...Dorian?!" bafouilla-t-elle, pour vérifier que c'était bien lui, trouvant cet instant absolument improbable, étouffant l'émotion dans sa voix en collant sa main contre sa bouche, choquée. Sous le coup de la surprise, elle en oublia totalement le cambouis qui laissa une jolie marque noire sur son visage.  Ça n'était pas tant de son identité dont elle doutait, puisqu'il fallait vivre sur une autre planète pour ne pas mettre un nom sur le visage du batteur des Toxic Shark, mais bien plus de sa réelle présence ici. Avait-elle respirée trop de vapeur d'essence au point d'en imaginer la présence de son vieil ami d'enfance? Finalement, elle était plutôt contente de pouvoir s'appuyer sur sa bécane, parce que clairement, elle sentait ses jambes faiblir. Ça faisait combien de temps qu'elle ne l'avait pas vu ? En tout cas, dans son souvenir il était clairement moins grand qu'aujourd'hui ! Elle devait bien avoir 9 ou 10 ans la dernière fois qu'elle avait pu passer tout un été avec lui, alors qu'il sortait avec sa sœur. Après ça, la petite bande ne s'était revue qu'occasionnellement, la vie les ayant tous éloignés années après années. Passé les longues secondes où MJ semblait complètement interdite, un sourire sincère se dessina alors sur son visage. Retrouvant la force dans ses jambes, elle fit un pas vers lui, s'apprêtant spontanément à le prendre dans ses bras, ravie de le revoir après toutes ces années, avant de se rétracter dans son élan presque au dernier moment. Ça n'était peut-être pas approprié? Maladroitement, elle lui tendit alors la main, comme une vraie adulte. Mais franchement, qui aurait envie d'avoir sur les doigts ce qu'elle s'était déjà amplement tartiner sur la figure ?
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t631-merci-de-ne-pas-lire-

Dorian Saltzman
Dorian Saltzman
ARRIVÉ(E) LE : 25/08/2018
MESSAGES : 280
FRIANDISES : 0
PSEUDO : Elina
CREDIT : psychotic bitch

D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.  Tumblr_ne6ikuV1Xm1sjxysio1_400

FEAT : Jared Padalecki
AGE : 35 ans (21 Juin 1984)
SEXUALITÉ : hétéro
STATUT : célibataire
JOB : batteur dans le groupe de rock "Toxic Shark"
ADRESSE : 13 Capitol Hill avec Doudou

MULTITROGNES : Matthew Halliwell le dealer à la vie de merde (Bob Morley), Rebekah E. Reynolds la voyante extralucide dévergondée (Holland Roden)

MAIS ENCORE ? : RP en cours :
NORAH
MATHILDA #2
MEGARA
ELIZA #2
DOUG #2

MessageSujet: Re: D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.    D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.  EmptyLun 17 Juin 2019 - 23:55

D'âge en âge, on ne fait que changer de folies


Megara & Dorian

Aujourd’hui c’était journée repos pour le batteur des Toxic Shark. Pas de répétitions de prévu, pas de grosse fiesta. Juste du repos et du temps passé en famille. Il ne comptait pas revoir ses parents ou même ses sœurs avec qui l’entente n’avait jamais été au beau fixe. Forcément quand on n’apprécie pas que son fils ou son frère se lance dans un domaine sans avenir comme la musique, ça casse des liens. Tout lien avait été rompu le jour où sa carrière avait décollé et où il s’était lui-même envolé vers d’autres villes pour enregistrer son premier album avec le reste du groupe. Si Doug avait eu la chance d’être soutenu par sa famille, cela n’avait pas été le cas pour Dorian. Heureusement, sa famille ne se limitait pas à ses parents et à ses sœurs. Il avait également des tantes, des oncles et des cousins, cousines à Fremont. Plus jeune, il avait pris l’habitude d’y aller pour passer des vacances ou une partie de son été. Ça lui changeait de la maison où le mot musique était limite banni de son vocabulaire. Il en avait passé de bons moments dans ce coin. Il s’était fait pas mal d’amis et avait expérimenté quelques amourettes. C’était le bon vieux temps, le temps de l’innocence et des découvertes. Il aimait venir se ressourcer dans ce coin, de temps à autre.

Il avait passé plusieurs heures avec ses cousins, à rattraper le temps perdu, à raconter quelques anecdotes de tournée, des histoires en rapport avec sa notoriété. Mais pas seulement. Il voulait aussi prendre des nouvelles de sa famille, s’assurer que tout le monde allait bien. Et puis, il était content de passer du temps avec les enfants de ses cousins. Aussi, toutes les bonnes choses ayant une fin, il finit par les quitter mais avant de rejoindre sa voiture pour prendre la route, il s’autorisa une petite promenade dans le quartier pour se remémorer le temps qu’il avait passé à y jouer. Il en avait passé des bons moments par ici. Ses pas le guidèrent toujours plus loin jusqu’à ce que son regard se pose sur une jeune femme penchée sur sa moto. Une bricoleuse, c’était une chose assez rare de nos jours. Lui-même n’était pas vraiment bricoleur alors elle l’intriguait. Avait-elle besoin d’aide ? Elle n’en avait pas l’air. A mesure qu’il s’approcha, il aperçut le chat de la demoiselle le fixer méchamment et se mettre à cracher. Ce chat était un véritable chien de garde ! La jeune femme se retourna et lorsque Dorian aperçut son visage, il la reconnut immédiatement. Bon, il ne s’était pas rendu compte qu’il s’était un peu trop approché d’elle mais le chat avait un peu trop attiré son attention pour qu’l se focalise sur elle. Il tendit les mains vers l’avant comme pour la retenir quand elle recula sous la surprise mais sa moto s’en était chargée à sa place. « Pardon, je ne voulais pas te faire peur. » Lança-t-il en glissant une main sur sa propre nuque, légèrement gêné par la gêne occasionnée.

Megara était tellement sous le choc de revoir son ami d’enfance qu’elle posa sa main pleine de cambouis devant sa bouche, se barbouillant ainsi le visage. Chose qui n’échappa pas à Dorian qui se mit à sourire. « C’est bien moi oui. Salut Meg ! Je ne voulais pas paraitre intrusif ou quoi c’est juste qu’une femme en train de bricoler une moto alors que moi-même j’y connais rien, ça m’a intrigué ! » Bon, ce n’était pas très bien dit, c’était très maladroit mais passons. « Enfin, c’est pas sexiste ou quoi… Je me suis mal exprimé ! » Il se mit à rire alors qu’elle s’élança vers lui avant de se rétracter et de lui tendre sa main. Avait-elle eu envie de le serrer contre elle après toutes ces années ? Dorian ne s’encombrait pas avec ce genre de convenance d’adulte, il l’attrapa lui-même pour la prendre dans ses bras. Après tout, il était content de la revoir après tout ce temps. « Ça me fait plaisir de te revoir ! » Il finit tout de même par s’écarter d’elle pour la laisser respirer. « Tu as vachement changé ! Mais je t’ai reconnue quand même ! »

(c) Niagara @Megara Jones

_________________

We cannot choose our family, but we can choose our friends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t117-dorian-i-lost-my-shoe http://family-business.forumactif.com/t127-dorian-la-musique-adoucit-les-moeurs http://family-business.forumactif.com/t126-dorian-what-goes-around

Megara Jones
Megara Jones
ARRIVÉ(E) LE : 23/05/2019
MESSAGES : 111
FRIANDISES : 0
CREDIT : STARBUCKS CRAZY

D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.  Tumblr_mn8fvgPAMx1ri58ybo6_250

FEAT : Amber Heard
AGE : 28 ans
SEXUALITÉ : Les hommes. Mais préfère rester seule que mal accompagnée.
STATUT : Célibataire
JOB : Gérante de Cake and the Kitty, un bar à chats qui propose aussi des petites boules de poils à l'adoption.
MAIS ENCORE ? : Amoureuse des bêtes • accro au café et au thé • en voie de devenir végétarienne • allergique au chocolat • phobique des insectes • trop bonne trop conne • fait du sport une fois par semaine • sourit souvent aux gens, au hasard dans la rue, pour tenter de partager un peu de bonne humeur • adore picorer salé • possède la fibre artistique : chante, joue du piano et de la guitare, et dessine tout aussi bien • crèverait pour sa famille • discrète • se promène souvent en compagnie de Popeye, son chat • croit au surnaturel et paranormal • émotive • adorerait rencontrer des extra-terrestre • fume quand ça ne va pas • adore les cocktails du Pink Door • se donne à fond pour sa boutique • militante pour la cause LGBT • optimiste • roule plus souvent en moto qu'en voiture •


RP en cours :
RP LIBRE
DORIAN
D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.  Tumblr_mt45xhwhrJ1rlh2v4o4_250

MessageSujet: Re: D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.    D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.  EmptyVen 21 Juin 2019 - 2:15

D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.

« Les amis d'enfance... Si vous vous en débarrassez pas à l'adolescence, c'est un truc que vous trainez toute votre vie. »
Incroyable. C'était juste incroyable de revoir Dorian après toutes ces années, et encore plus ici, là où tout avait commencé lorsqu'ils étaient gamins. Ça avait tellement surprit MJ qu'elle en avait bafouillé avant de manquer de se casser la binette sur sa moto. Il s'était excusé de lui avoir fait peur. En soit, c'était plutôt elle qui se sentait désolée d'avoir réagit avec autant de surprise. Si encore elle s'était attendu a recevoir de la visite, elle aurait eu un peu moins peur en découvrant quelqu'un derrière elle. « C’est bien moi oui. Salut Meg ! Je ne voulais pas paraitre intrusif ou quoi c’est juste qu’une femme en train de bricoler une moto alors que moi-même j’y connais rien, ça m’a intrigué ! » Elle fronça légèrement des sourcils, mi intriguée, mi amusée. Qu'est-ce que c'était que cette remarque ? Alors quoi ? Si un homme ne savait pas faire quelque chose, il était inconcevable qu'une femme puisse y arriver ?  Si elle ne connaissait pas Dorian, elle aurait pu trouver cette phrase un peu misogyne, mais pour le coup, elle se doutait que sa pensée était juste maladroite. Il n'était d'ailleurs pas le seul à se laisser surprendre par cette facette de Megara, même sa propre sœur s'amusait de ça. Personne n'était étonné de la voir préparer des mignons petit cupcakes gourmands, mais lorsqu'elle changeait le pot d'échappement de sa bécane, on la regardait comme si elle venait d'une autre planète. Il confirma le fait qu'il avait juste été maladroit dans ses propos, comme elle l'avait imaginé. De toute façon, elle ne lui aurait pas prit la tête pour si peu. Elle était bien trop ravie de le revoir après toutes ces années pour ne pas se lancer dans un débat féministe. D'ailleurs, se fut vers lui qu'elle s'élança, mais elle se rétracta rapidement, craignant que ce soit inconvenant de le prendre dans ses bras. Elle lui tendit alors en échange, une main polie et courtoise. Dorian fit moins de chichis qu'elle, puisqu'il l'attrapa finalement pour l’étreindre. Ça la fit rire doucement, mais elle lui rendit son étreinte sans retenue cette fois-ci, appréciant sa présence ici alors qu'il confia que la revoir lui faisait plaisir. " Han, mais moi aussi! J'arrive à peine à y croire !" avoua-t-elle alors qu'elle l'avait dans ses bras. Ca n'pouvait pas être une hallucination à cause des vapeurs d'essence ! Le câlin de retrouvailles prit fin, alors que Popeye semblait moins agressif désormais, observant les deux humains un peu plus loin, assis dans l'allée. Dorian lui dit alors : « Tu as vachement changé ! Mais je t’ai reconnue quand même ! »

Cette remarque la fit sourire, bien qu'elle était en effet plutôt impressionnée qu'il l'ait reconnu. Et si elle n'avait pas été devant chez sa grand-mère, aurait-ce été le cas? Évidemment qu'elle était reconnaissable, mais après tout ce temps, elle ne lui en aurait pas voulu de ne pas s'être souvenu. " Encore heureux ! J'espère bien avoir changé ! La dernière fois qu'on s'est vu j'étais encore à peine une enfant et haute comme trois pommes. D'ailleurs je ne suis pas la seule a avoir grandit à ce que j'vois ! Wow ! C'est à peine si j'arrive à faire le tour de toi avec mes bras !" s'étonna-t-elle en posant une main de part et d'autre de ses épaules, pour imager ses dires. Il avait poussé de haut en large, il était bien loin de sa carrure d'adolescent d'autrefois. Lorsqu'elle retira ses mains, elle réalisa avoir laissé une empreinte noire derrière celles-ci. Son sourire fondit alors sur son visage : " Oh-oh. Merde, merde merde merde, désolée !" s'excusa-t-elle en ayant pour premier réflexe de frotter sa main sur la tache, avant de réaliser qu'elle ne faisait qu'empirer la situation, évidemment. Elle releva ses deux mimines en l'air, pour éloigner coupables de la scène de crime, faisait une moue désolée, avant de récupérer sur sa boite à outils, son chiffon imbibé d'essence à pétrole, le passant entre ses mains pour les nettoyer.  " On devrait s'occuper de ça tout de suite avant que ça ne sèche. Avec de l'essence F ou du white spirit, on devrait pouvoir limiter les dégâts... T'as le temps pour boire une bière peut-être ?" proposa-t-elle alors histoire d'avoir le temps de s'occuper de son haut pendant ce temps là. Un éclair de génie traversa son esprit lorsqu'elle se rappela l'avoir étreint. Elle vint alors jeter un coup d'oeil dans son dos : " Olalaaaaa... Mon pauvre, tu vas regretter de t'être arrêté..." commenta-t-elle en remarquant l'étendu des dégâts, retenant très mal un petit rire, désolée de sa maladresse. Au moins, il n'était pas tout seul dans cette galère puisqu'elle n'avait pas épargné son propre visage !
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t631-merci-de-ne-pas-lire-

Dorian Saltzman
Dorian Saltzman
ARRIVÉ(E) LE : 25/08/2018
MESSAGES : 280
FRIANDISES : 0
PSEUDO : Elina
CREDIT : psychotic bitch

D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.  Tumblr_ne6ikuV1Xm1sjxysio1_400

FEAT : Jared Padalecki
AGE : 35 ans (21 Juin 1984)
SEXUALITÉ : hétéro
STATUT : célibataire
JOB : batteur dans le groupe de rock "Toxic Shark"
ADRESSE : 13 Capitol Hill avec Doudou

MULTITROGNES : Matthew Halliwell le dealer à la vie de merde (Bob Morley), Rebekah E. Reynolds la voyante extralucide dévergondée (Holland Roden)

MAIS ENCORE ? : RP en cours :
NORAH
MATHILDA #2
MEGARA
ELIZA #2
DOUG #2

MessageSujet: Re: D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.    D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.  EmptyLun 1 Juil 2019 - 18:02

D'âge en âge, on ne fait que changer de folies


Megara & Dorian

Depuis que le groupe était revenu de tournée l’année passée, Dorian ne cessait de retrouver de vieilles connaissances. Des amis d’enfance, des potes d’adolescence, des voisins, des amourettes de jeunesse… tout un tas de personnes qu’il avait rencontrées avant de se lancer dans sa carrière. Ça lui faisait toujours plaisir de revoir des gens qui avaient compté pour lui. C’était amusant de retrouver Megara au même endroit que la toute première fois. A l’époque, il flirtait avec sa grande sœur et comme la jeune fille était toujours avec elle, Dorian avait appris à la connaitre. D’ailleurs, le musicien étant ce qu’il est, il ne put s’empêcher d’être maladroit dans ses paroles. Bien sûr que non, de nos jours, ce n’était plus si étonnant que ça de voir une femme bricoler. Disons surtout que de prime abord, on était loin d’imaginer Megara les mains dans le cambouis. Elle n’avait pas vraiment le profil de la mécanicienne. C’était surprenant mais amusant. Dorian avait toujours été impressionné et admiratif des femmes fortes qui savaient se débrouiller par elles-mêmes sur des tâches dites masculines.

Ravie de le revoir également, Meg s’était élancée vers lui pour le prendre dans ses bras avant de se rétracter. Qu’importe, Dorian s’en chargea lui-même. Pas de chichi entre eux. « Et pourtant je suis bien là ! » Lança-t-il joyeusement en lui rendant son étreinte. Il finit par s’écarter d’elle pour la laisser respirer. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle avait bien changé. En même temps, elle devait avoir quoi, neuf ou dix ans la dernière fois qu’il l’avait vue ? Heureusement qu’elle avait changé. La remarque de la jeune femme arracha un rire à Dorian. Lui aussi avait bien grandi. Ça, on ne pouvait pas le nier. Il croisait rarement des personnes plus grandes que lui ! « Ouais, j’ai poussé d’un seul coup ! Pourtant, je ne buvais pas énormément de soupes étant petit ! » Megara posa ses mains sur lui pour illustrer ses propos mais elle mit du cambouis partout dans la manœuvre. Lorsqu’elle s’en rendit compte, elle se confondit en excuses en essayant de frotter pour atténuer les tâches. Peine perdue. Ne comprenant pas immédiatement où était le problème, il jeta un œil à son t-shirt. « Oh. » Bon son t-shirt était foutu, mais bon il n’était pas très matérialiste. Et puis, il en avait plein d’autres. « Non, t’en fais pas, ce n’est pas grave. » Assura-t-il pour la convaincre qu’il n’y avait pas mort d’homme. Elle s’éloigna pour nettoyer ses mains tout en proposant de tenter d’arranger le massacre, lui proposant également une bière au passage. Il se mit à sourire. « J’ai le temps pour une bière oui. »

Il n’avait rien de prévu alors il pouvait bien passer un peu de temps avec son amie retrouvée, ça lui faisait plaisir. A en juger par sa réaction, son dos aussi devait être baptisé. Il ne put s’empêcher de rire face au comique de cette situation. « Peut-être que mon t-shirt a changé de couleur, mais toi c’est ton visage que tu n’as pas raté ! » Sur la peau, c’était un peu plus gênant. Un t-shirt, ça se changeait, mais pas son visage. « Mais bon, tu sais ça fait un style ! » Lança-t-il pour la taquiner. Un style un peu spécial, mais un style quand même. Il retira son t-shirt pour le lui tendre. « Tiens, si tu ne peux pas faire de miracle, ce n’est pas un drame, t’inquiète pas. »

(c) Niagara @Megara Jones

_________________

We cannot choose our family, but we can choose our friends
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t117-dorian-i-lost-my-shoe http://family-business.forumactif.com/t127-dorian-la-musique-adoucit-les-moeurs http://family-business.forumactif.com/t126-dorian-what-goes-around

Megara Jones
Megara Jones
ARRIVÉ(E) LE : 23/05/2019
MESSAGES : 111
FRIANDISES : 0
CREDIT : STARBUCKS CRAZY

D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.  Tumblr_mn8fvgPAMx1ri58ybo6_250

FEAT : Amber Heard
AGE : 28 ans
SEXUALITÉ : Les hommes. Mais préfère rester seule que mal accompagnée.
STATUT : Célibataire
JOB : Gérante de Cake and the Kitty, un bar à chats qui propose aussi des petites boules de poils à l'adoption.
MAIS ENCORE ? : Amoureuse des bêtes • accro au café et au thé • en voie de devenir végétarienne • allergique au chocolat • phobique des insectes • trop bonne trop conne • fait du sport une fois par semaine • sourit souvent aux gens, au hasard dans la rue, pour tenter de partager un peu de bonne humeur • adore picorer salé • possède la fibre artistique : chante, joue du piano et de la guitare, et dessine tout aussi bien • crèverait pour sa famille • discrète • se promène souvent en compagnie de Popeye, son chat • croit au surnaturel et paranormal • émotive • adorerait rencontrer des extra-terrestre • fume quand ça ne va pas • adore les cocktails du Pink Door • se donne à fond pour sa boutique • militante pour la cause LGBT • optimiste • roule plus souvent en moto qu'en voiture •


RP en cours :
RP LIBRE
DORIAN
D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.  Tumblr_mt45xhwhrJ1rlh2v4o4_250

MessageSujet: Re: D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.    D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.  EmptyJeu 4 Juil 2019 - 1:23

D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.

« Les amis d'enfance... Si vous vous en débarrassez pas à l'adolescence, c'est un truc que vous trainez toute votre vie. »
Dorian n'en voulu guère à Meg pour avoir ruiné son T-shirt. Dans le fond, ça n'était, après tout, qu'un bout de tissus. Mais certaines personnes y portaient de l'importance, et il n'était pas exclut qu'il en soit ainsi pour son invité surprise. Après tout, elle le connaissait sans le connaitre totalement. Qui était-il aujourd'hui ? Bien qu'une partie de sa vie et de son quotidien devait être assez facile à connaitre grâce à internet, Meg n'y avait jamais trop fait gaffe. A vrai dire, la vie les avait éloignés suffisamment jeunes pour ne pas qu'elle ait matière à raconter qu'elle le connaissait, ni même à porter grand intérêt aux histoires de son groupe. De toute façon, elle n'était ni du genre à aimer les potins, ni du genre à s’intéresser à la vie des "People". De ce qu'elle savait, Dorian faisait juste partie d'un groupe qui marchait plutôt très bien, et ils avaient bonne réputation, point. Elle avait assez à faire dans sa vie pour ne pas fourrer son nez dans celle des autres! Il répondit-il favorablement à son invitation, avouant avoir le temps pour une bière. Elle le lui aurait certainement proposé même sans avoir souillé son T-shirt, mais pour coup, c'était principalement pour réparer son erreur qu'elle l'avait fait. Même si en soit ça n'était pas si grave, Meg était ainsi. Elle voulait toujours faire au mieux, et le dégueulasser ne faisait partie de ce qu'elle entendait par : bien faire les choses. Il lui parla alors de son visage. Quoi, son visage? Comment ça: changer de couleur ? Elle envisagea un instant avoir été rouge de honte, désolée de lui avoir fait toutes ces tâches noires, mais elle comprit bien vite à l'aide d'un coup d'oeil dans le rétro qu'elle s'était tartiner la tronche aussi. Dorian la taquuina en lui disant que ça faisait un style, après tout. Elle répondit à l'aide d'une grimace, le nez retroussé, comme un 'gnagnagna' muet, avant de frotter sur sa frimousse le chiffon qu'elle venait de passer entre ses mains un peu plus tôt. L'odeur ne la gênait guère. Meg avait toujours eu cette attirance olfactive étrange pour ce type d'odeur : celle de l'essence, celle du dissolvant, d'un feutre, du vernis ou même celle de la pluie d'été sur le bitume... " Mhh, et quel style ! J'imagine que je pourrais même lancer une mode !" enchérit-elle, alors qu'elle effaçait les traces sur sa peau. « Tiens, si tu ne peux pas faire de miracle, ce n’est pas un drame, t’inquiète pas. » dit-il alors. Quand elle tourna ses yeux de son rétro, ce fut pour voir le Dorian lui tendant son T-shirt. Oh.

Devinette : qu'est-ce qui était encore plus improbable que de retrouver Dorian devant chez elle? Alors ? Oui, effectivement. De retrouver Dorian, torse nu, devant chez elle. Si elle avait pu remarquer qu'il avait grandit sans soupe, il avait tout l'air de l'avoir toutefois fait sous stéroïdes. Elle se sentait complètement ridicule. Ridicule d'avoir maladroitement lorgné son torse quelques secondes comme une adolescente en pleine ébullition. Elle avait l'impression d'être revenu vingt ans en arrière, lorsqu'elle abordait un petit sourire timide à chaque fois qu'il s'adressait à elle ou qu'il était gentil avec elle, partageant le même béguin que sa sœur, le regardant avec une admiration sans faille. Souvenir qu'elle avait, jusqu'à là, effacé de sa mémoire. Évidemment, ça n'était rien de tel aujourd'hui. Dorian ici, c'était juste une Madeleine de Proust pour Meg. Ca n'était pas quelques abdos qui allaient lui faire tourner la tête. Il suffisait de regarder Popeye pour comprendre que Megara était bien la dernière personne au monde à accorder de l'importance à l'esthétique. Ses esprits de femme adulte retrouvés, elle prit son linge et préféra tourner ça à la rigolade. Elle s'approcha de lui, entourant son bras des siens pour le faire avancer tout en regardant faussement autour d'eux, comme pour vérifier que personne ne les observait, comme si les voisins pouvaient en avoir quelque chose à foutre : " Euh..Tu devrais peut-être entrer à l’intérieur ? J'ai quand même une réputation de vieille folle aux chats à tenir tu sais. J'voudrais pas qu'on commence à raconter dans le quartier que des hommes se foutent torse nu devant chez moi..." lui intima-t-elle avec humour, les faisant se diriger vers le garage. Elle le lâcha après avoir fait semblant de vouloir le cacher au plus vite, et l'invita à la suivre dans la maison.

Elle ne se souvenait pas si Dorian était déjà venu ici autrefois. C'était fort probable, mais elle avait l'impression d'avoir passé plus de temps dans les rues et les parcs du coin durant ces étés là que dans la maison de Mémère Bab. Elle avait fait quelques travaux dans la maison, pour la rafraichir, mais rien n'était totalement fini. La majorité des meubles étaient ceux d'origines, et venaient s'y mêler deux ou trois choses contemporaines comme le canapé ou le piano dans le salon. Elle s'était toujours sentie vraiment bien ici pour avoir ne pas avoir envie de changer trop de choses à ces grandes pièces baignées de lumières. " Désolée, c'est un peu le bazar, mais j'avais pas prévu de recevoir aujourd'hui..." s'excusa-t-elle. Si Meg était quelqu'un d'assez vigoureuse en matière de ménage, elle était paradoxalement étrangement bordélique et avait tendance à s'éparpiller partout. Il y avait des toiles posées ici et là contre les murs, inachevées, des croquis, des idées de recettes, et partitions un peu partout sur la table basse et le piano. Et des chats, endormis un peu partout, de quoi corroborer avec sa blague précédente à propos du fait qu'elle était une folle aux chats. Quelques regards curieux les suivirent tandis qu'ils rejoignaient la cuisine, et elle eu comme le besoin de se justifier : " Ils ne sont pas vraiment à moi tu sais, j'suis plus comme une auberge de transition pour eux... Tu te souviens de Félix, mon frère ? Il est vétérinaire aujourd'hui. Il les soigne et moi, je leur trouve une famille... "  Elle attrapa deux bières dans le frigo, et les lui tendit pour qu'il les ouvre, sortant de son côté le beurre, pour essayer de désincruster les tâches du tissus. Popeye les avait suivit, et sauta sur le plan de travail où Meg avait posé le T-shirt, reniflant l'odeur inconnue. " Sauf celui-là, expliqua-t-elle ne lui grattouillant la tête, c'est l'un des premiers chats que j'ai recueilli. Personne n'en n'a jamais trop voulu étrangement, il était inutile d'expliquer pourquoi.   Physiquement, Popeye ne répondait pas vraiment aux critères recherchés par les gens. Il n'était pas vraiment beau, il était assez vieux et presque aussi sourd qu'aveugle.  Je crois qu'on s'est adopté mutuellement." dit-elle, posant alors un bisou sur le crane défraichit du vieux matou qui venait frotter sa tête contre son bras.  Ne voulant pas monopoliser la parole, elle demanda alors au brun tandis qu'elle s'occupait de beurrer son T-shirt : " Comment va ta famille? J'imagine que c'est ce qui t'amène dans le coin ? Ca fait un moment que je ne les ai pas vu..." avoua-t-elle. Elle ne les voyait guère souvent, mais lorsqu'elle avait emménager ici après le décès de sa grand mère, elle leur avait rendu visite. Ils s'étaient vus quelques fois part-ci part là, mais sans trop de régularité, chacun avait sa vie après tout.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t631-merci-de-ne-pas-lire-


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.    D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
D'âge en âge, on ne fait que changer de folies.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'union fait la force 'a Meknes
» qui fait ses conserves elle-même?
» On fait le bilan !
» Une image de maison qui me fait rêver...
» Frigo qui fait de l'eau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Family Business :: Seattle :: Fremont :: Habitations-
Sauter vers: