AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »

Aller en bas 
AuteurMessage

Ivy K. Adler
Ivy K. Adler
ARRIVÉ(E) LE : 24/08/2018
MESSAGES : 920
FRIANDISES : 61
PSEUDO : Blondie
CREDIT : Blondie

Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  R2qkOTYg_o

FEAT : Margot Robbie
AGE : 27 ans
SEXUALITÉ : Bisexuelle
STATUT : en partenariat domestique avec mon lit
JOB : Barmaid et chorégraphe à « The Pink Door »
ADRESSE : N°43 - Capitol Hill

MULTITROGNES : Zeldå

MAIS ENCORE ? : Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  2XVqX00J_o

Rps en cours :
So raise your glass Ft. Darcy
We pay our debt sometime Ft. Kale
Family Portrait Ft. Chuck

Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  TMQmuuTP_o

MessageSujet: Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »    Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  EmptySam 30 Mar 2019 - 10:59


We pay our debt sometime ...
Kale & Ivy
Quartier de Capitol Hill  ; Appartement n°43.

« Faut que tu viennes bosser ce soir ! » Non elle n’avait pas vu le message et elle allait faire la morte jusqu’à demain, elle ne sacrifierait pas sa soirée de repos ! « La fille de Mike est tombée malade. » Mike son collègue, père célibataire qui donnerait sa vie pour sa princesse, forcément qu’il allait rester au chevet de sa fille… Il essaye vraiment la corde sensible là ?! « S’il te plait… J’ai des muffins à la myrtilles et même des cupcakes achetés à la pâtisserie juste au coin de la rue… » En faire appel à son estomac était vraiment petit et ça fonctionnait horriblement ! Il fallait rester forte… Ça vient tout de même de la super pâtisserie… Et puis on était vendredi soir, Elle poussa un profond soupir devant sa propre faiblesse et répondit un simple « OK mais tu me devras un putain de service ! ». Adieu soirée à rattraper son retard sur ses séries et bonjour travail…


Quartier de Downtown ; The Pink Door .

20h12
« T’es la meilleure j’te jure ! » « Arrête ton char et envoie la bouffe ! » Elle était venue uniquement pour ça ! Elle rendait simplement service à son estomac. Elle afficha un magnifique sourire en attrapant son précieux cadeau avant d’aller se positionner derrière son comptoir. Qui dit vendredi, dit début de weekend pour certains donc gros débit de boisson et une bonne recette à la fin de la soirée sans compter les pourboires. Tout travail mérite salaire… Comme d’habitude elle allait se confronter aux habitués et repartir sur le débat absolument existentiel des chances des Seahawks d’atteindre le Superbowl cette année. Pour parfaire sa soirée elle allait bénéficier de demandes diverses concernant son numéro de téléphone avec plus ou moins d’alcool et surtout plus ou moins de classe, qu’elle se ferait un plaisir d’envoyer sur les roses avec son tact qui la définissait si bien. Elle allait enchainer les commandes ayant à peine une seconde trente pour respirer, et ça allait être ainsi jusqu’à ce que le show ne prenne fin. Enfin elle finirait par apporter les boissons aux danseurs après leurs numéros profitant pour prendre une pause cigarette avant de retourner finir son service.

22h36
Ses prévisions avaient été exactes à la virgule près. La seule nouveauté de la soirée avait été que le fils du Maire de la ville faisait office de sa présence. Autrement dit le genre qui sait qui il est, d’une prétention sans borne qui pensait que tout lui était dû et qui faisait ce qu’il voulait… Non pas qu’elle ne le connaissait, si une des danseuses ne lui avait pas glissé l’information elle aurait continué de l’ignorer et de très bien le vivre surtout… « Excusez-moi Mademoiselle. » Ah il y avait les formulations de politesse, elle pouvait prendre la peine de s’arrêter quelques secondes « Oui ? » « Pourquoi tu resterais pas avec nous histoire qu’on discute… » Hell no ! Ivy arqua un sourcil on passait dans la familiarité tout de suite comme ça ? Fils de ou pas il allait finir par manger la table… « Désolée chéri mais je ne fais pas de favoritisme envers les clients ! » Elle afficha un sourire satisfait avant de tourner les talons, mais elle ne put à peine faire deux pas qu’elle sentit qu’on lui attrapait le poignet perturbant son équilibre et elle se retrouva bien contre son gré sur les genoux de Monsieur-je-suis-le-fils-du-maire devant ses amis parfaitement hilares. Son premier réflexe fut de se dégager, sans grande victoire, plus elle gesticulait plus il resserrait sa prise sur elle. Magnifique !  « Mais bordel c’est quoi ton problème ?! » Soit il la lâchait soit elle allait user de tout ce qu’elle pourrait attraper pour l’obliger à le faire. Qu’importe les conséquences que cela pourrait avoir elle n’allait se laisser docilement faire sous prétexte que papa était important… « T’as trois secondes avant que mon front vienne percuter ton nez ! ».



Emi Burton

_________________
Walk me home in the dead of night I can't be alone with all that's on my mind... So say you'll stay with me tonight cause there is so much wrong going on outside...  (c) anaëlle.
Takes me back to a better time...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t96-ivy-well-boy-i-don-t-g http://family-business.forumactif.com/t112-ivy-the-show-must-go-on

Kale Henderson
Kale Henderson
ARRIVÉ(E) LE : 26/01/2019
MESSAGES : 188
FRIANDISES : 1
PSEUDO : Hunataqa
CREDIT : Huna (moi)

Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  Original

FEAT : Dan Stevens
AGE : 33 ans (17/04/1985)
SEXUALITÉ : Bisexuel
STATUT : Célibataire, chaud lapin
JOB : Jardinier
MessageSujet: Re: Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »    Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  EmptyDim 28 Avr 2019 - 15:55

« We pay our debt sometime ... »
Ivy & Kale
Ce n’était pas dans les habitudes de Kale de jouer au favori, même que la plupart du temps il choisissait le bar où passer sa soirée au pif. Il n’y a rien de mieux que de se balader au cœur de Seattle et pénétrer dans le premier où tu as vu un bel homme ou une belle femme entrée. Pourtant, cette soirée-ci était différente, Kale était sorti de chez lui en sachant exactement où il passerait sa soirée. The Pink Door. Pourquoi une espèce de bar-cabaret burlesque? Qui sait. Il avait eu une envie de voir des trapézistes d’un coup, tout simplement. Kale était un homme simple aux plaisirs simples, ils ne se tracassaient pas avec tous les détails et les subtilités de la vie ou de ses sentiments. Non je déconne, il y avait définitivement des moments où Kale s’enfonçait dans tout ça. Mais pas cette fois-ci. Il voulait de l’alcool, des trapézistes, de la compagnie et il y avait un restaurant italien qu’il aimait bien sur la route entre son appartement et le bar. C’était tout bénef’. En plus, cela faisait longtemps qu’il n’y était pas allé. La plupart du temps, il préférait choisir des endroits avec une différente ambiance. Il aimait bien les pubs irlandais, ce genre de choses. C’est une ambiance qui lui plait. C’est peut-être parce que toutes ses journées au boulot sont solitaires. Tu es entouré de gens, mais en même temps personne ne te prête particulièrement attention sauf lorsqu’est venu le temps de te casser les couilles. Kale avait presque un sixième sens pour ça, si Spider-Man peut sentir le danger, lui il peut sentir les casse-couilles venir sans même les voir! Et non, je n’entends pas parler par là qu’ils sentent mauvais… bien qu’il y ait peut-être une certaine corrélation.

Kale s’était finalement attabler  au Pink Door vers 21h-21h30. L’endroit était déjà plein à craquer et il avait peiné à se trouver une place. Il avait bien repéré une connaissance au bar, Ivy, mais il n’y avait pas vraiment prêté attention. Il y avait une certaine histoire entre eux, mais Kale ne l’appréciait pas particulièrement. Potentiellement que le fait qu’il ait une dette envers elle y jouait pour quelque chose… il a horreur de se le faire rappeler. Mais ce n’était pas tout c’était une salle, une morveuse, du moins c’est les souvenirs qu’il avait d’elle de l’époque où ils se connaissaient un peu mieux. Cela faisait longtemps, depuis leurs interactions étaient assez limités en dehors des occasions où elle requérait ses « services ». Bref, il l’avait ignoré le plus possible, espérant qu’elle ne le remarquerait pas dans la foule, puis il avait plutôt pris place à une table avec des types qu’il n’avait jamais rencontré. Ce serait ses meilleurs amis pour la soirée se disait-il, mais eux ne devaient pas être de cet avis puisqu’ils le dévisageaient.

Une heure plus tard, c’était le grand amour entre lui et ses nouveaux meilleurs potes. Voilà l’un des autres supers pouvoirs de Kale qui rivalise avec Spider-Man, un talent inné pour se faire apprécier par la clientèle des bars. Non, tout le monde de manière générale tant bien qu’il le souhaite. Cela l’épuisait par moment, et ce moment était à 22h30 exactement. Il avait envie de pisser, normale il avait déjà pris plusieurs verres, alors il s’était lever pour se rendre au petit coin. Malheureusement, l’odeur de vomit l’a fait déchanter et Kale était plutôt sorti quelques minutes pour fumer une cigarette. La température était aux alentours de zéro degré, un petit vent soufflait sur son visage, Kale ne s’était pas attardé. Il avait horreur du froid. Alors qu’il faisait tant bien que mal son chemin à travers la foule, il remarquait du coin du regard Ivy sur les genoux d’un type un peu saoul. Kale arqua un sourcil, puis se retournait, mais qu’est-ce qu’elle faisait? Les choses s’étaient rapidement éclaircies. L’endroit était tellement plein que la sécurité n’avait rien vu. Kale n’avait pas envie de s’en mêler, mais il ne pensait pas avoir le temps de trouver un videur. Il lâchait donc un long soupir avant de faire son chemin vers Ivy et le monsieur sans gêne et ses potes amusés par la scène. C’est sans complexe ni hésitation que Kale avait agrippé le poignet de l’homme pour le faire lâcher prise de force. Après quoi, il avait commencé à le tordre légèrement. « Tu vas gentiment te mettre à genoux, t’excuser et partir. Si tu veux je t’escorte à la sortie comme un gamin, mais je pense que tu préférerais éviter ça non? Tes amis partent avec toi. » Le regard défiant du type lassait déjà Kale qui commençait à tordre un peu plus son poignet. Oui, Kale  pouvait se montrer violent voire dangereux lorsqu’il le voulait. « Je pense que tu devrais te dépêcher je ne sais pas si ton poignet va tenir beaucoup plus longtemps si je continue. » Il se tournait vers Ivy. « Salut. Ça va sinon toi? » Lâchait-il nonchalamment. Il n’était pas inquiet que les amis du pauvre type s’interposent, ils étaient tous un peu trop enivrés par l’alcool. Ils avaient dû commencer à boire très tôt et l’odeur qui se dégageait d’eux était très forte.
©junne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ivy K. Adler
Ivy K. Adler
ARRIVÉ(E) LE : 24/08/2018
MESSAGES : 920
FRIANDISES : 61
PSEUDO : Blondie
CREDIT : Blondie

Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  R2qkOTYg_o

FEAT : Margot Robbie
AGE : 27 ans
SEXUALITÉ : Bisexuelle
STATUT : en partenariat domestique avec mon lit
JOB : Barmaid et chorégraphe à « The Pink Door »
ADRESSE : N°43 - Capitol Hill

MULTITROGNES : Zeldå

MAIS ENCORE ? : Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  2XVqX00J_o

Rps en cours :
So raise your glass Ft. Darcy
We pay our debt sometime Ft. Kale
Family Portrait Ft. Chuck

Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  TMQmuuTP_o

MessageSujet: Re: Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »    Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  EmptyMar 7 Mai 2019 - 19:02


We pay our debt sometime ...
Kale & Ivy
Forcément, il avait fallu que ça lui arrive ce soir, ce soir où il y avait un monde fou donc une visibilité plus que limité pour la sécurité et en prime ce soir exactement où son frère n’était pas de service. L’avantage de travailler avec son frère c’est qu’il gardait toujours, mais alors toujours un œil sur elle, ce qui lui évitait un sacré nombre de situation… Bah comme celle-ci en fait ! Non elle n’était pas le cliché de la demoiselle en détresse, elle arrivait très bien à s’en sortir toute seule, faisant cracher quelques dents ou briser quelques os au passage si nécessaire… Elle ne portait jamais le premier coup, elle avait été bien élevée tout de même, par contre le dernier, elle se faisait un plaisir de l’administrer et sans la moindre anesthésie. Forcément ce n’était pas la meilleure publicité qui soit pour le club, elle en convenait aisément, mais aux dernières nouvelles certains étaient même revenus… L’instinct masochiste sans doute… Donc le fait que son frère vienne gérer la situation était une bien meilleure idée que la laisser se débrouiller toute seule… Elle ne remercierait jamais assez sa meilleure amie de l’avoir trainé aux cours de Krav-maga ! « Mais c’est qu’elle mordrait en plus ! » L’acide pour faire disparaitre un corps c’est bien non ? « T’es con toute l’année ou j’ai juste droit à un traitement de faveur ce soir ? » Elle essayait de se faufiler à la manière d’une anguille, mais il avait beau être enivré il avait une prise impeccable sur elle, ce qui était une très mauvaise pour elle, mais aussi pour le peu de calme qu’elle arrivait à conserver. A elle avait peut-être idée qui venait d’apparaitre subitement grâce à un léger reflet de lumière…

Si elle arrivait à tirer la nappe vers elle jusqu’à atteindre le couteau… Une coupure sur la main, la cuisse, tout ce qu’elle pourrait atteindre et l’affaire était réglée. Si elle ne supportait pas une chose c’était bien cette sensation de ne pas avoir le contrôle, alors tout serait bon pour se sortir de cette situation, qu’importe ce qu’elle devrait faire ou les conséquences. Lorsqu’elle sentit son foutu nez dans ses cheveux elle balança sa tête en arrière, elle n’avait pas atteint le nez, mis l’arrière de son crâne venait de percuter violemment le front de Monsieur-tout-m-appartient. « Pétasse ! » Oh un compliment ! Il resserra encore plus son emprise, elle avait réussi à bien l’énerver ça c’était une évidence. Et puis il se passa quelque chose absolument indépendant de sa volonté, la pression sur son corps venait de disparaitre d’un coup, et il ne lui fallut qu’une demi seconde pour se relever et mettre une large distance de sécurité. « Tu vas gentiment te mettre à genoux, t’excuser et partir. Si tu veux je t’escorte à la sortie comme un gamin, mais je pense que tu préférerais éviter ça non? Tes amis partent avec toi.  » Alors qu’elle s’attendait à voir un des vigiles, qu’elle ne fut pas sa surprise de voir que son sauveur du jour était nul autre que Monsieur Kale Henderson. Si elle avait dû parier, elle n’aurait pas misé un seul dollar sur le fait qu’il lui prête main-forte. Maintenant elle allait lui être redevable… Il allait être invivable c’est sûr !

« Je pense que tu devrais te dépêcher je ne sais pas si ton poignet va tenir beaucoup plus longtemps si je continue. » Vu l’angle les ligaments n’allaient pas tarder à lâcher c’était une évidence ! « Salut. Ça va sinon toi? » Elle mit quelques secondes à comprendre qu’il s’adressait à elle, une phrase aussi banale dans le contexte cela prêtait à sourire. « Sincèrement je n’ai jamais été aussi heureuse de te voir Kale ! Ca faisait bien trop longtemps ! » On n’était à peine dans l’exagération certes, mais il y avait une pointe de vérité, elle était contente qu’il soit passé par là ! Elle esquissa un sourire avant de croiser les bras sous sa poitrine « Si tu lui pètes le poignet t’es en open bar toute la soirée ! Je l’aurais bien fait moi-même mais après je vais avoir mon patron sur le dos etc etc etc… » Bah quoi ? Ça serait un juste retour des choses. « Sinon t’as l’air en forme, l’appel de la nature te réussit ! » Autant continuer sur le même registre de la conversation banale…



Emi Burton

_________________
Walk me home in the dead of night I can't be alone with all that's on my mind... So say you'll stay with me tonight cause there is so much wrong going on outside...  (c) anaëlle.
Takes me back to a better time...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t96-ivy-well-boy-i-don-t-g http://family-business.forumactif.com/t112-ivy-the-show-must-go-on

Kale Henderson
Kale Henderson
ARRIVÉ(E) LE : 26/01/2019
MESSAGES : 188
FRIANDISES : 1
PSEUDO : Hunataqa
CREDIT : Huna (moi)

Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  Original

FEAT : Dan Stevens
AGE : 33 ans (17/04/1985)
SEXUALITÉ : Bisexuel
STATUT : Célibataire, chaud lapin
JOB : Jardinier
MessageSujet: Re: Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »    Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  EmptyDim 26 Mai 2019 - 16:57

« We pay our debt sometime ... »
Ivy & Kale
Les yeux de Kale pouvaient être déconcertants, par moment on pouvait se noyer dans son regard et la beauté de ses yeux de la couleur de l’océan. D’autres moments, en revanche, son regard pouvait être froid, empreint de malice mais toujours d’une effrayante beauté. Dans tous les cas, il était saisissant. Cette dualité correspondait bien à l’homme dont le regard véhiculait les états d’âmes. Kale était aussi sympathique et sociable qu’il pouvait être sournois. Si son intervention ici pourrait être vu comme héroïque et galante, c’était moins clair, même pour Kale, si ce n’était pas non plus une action calculée pour mettre Ivy dans sa poche arrière après avoir été dans sa dette depuis des années. Elle était d’une beauté frappante, mais invivable. Il déchantait chaque fois qu’elle jouait la carte de faveur. Lorsqu’elle avait dit ne jamais été aussi contente de la voir, Kale avait affiché un sourire amusé. Il avait une réplique bien cinglante en tête, mais il s’était passé d’aller aussi loin dans son idée. Ce n’était pas le moment. « Ravi d’être là pour toi, je pense qu’on passera plus de temps ensemble dans le futur. Histoire de payer ta nouvelle dette, tout ça, tout ça. » Si elle avait réagi, Kale n’avait pas écouté. Son regard malicieux était bien ancré sous le vaut rien dont le sort était entre ses mains. Il était vaguement au courant qu’Ivy lui parlait mais il lui avait donné toute son attention à la mention d’open bar. Le compliment qui avait suivi n’était pas mal non plus. Il s’était assagit au fil des années, il n’était plus certain d’avoir encore la conscience assez légère pour faire quelque chose d’aussi sournois même si ce serait loin d’être un geste gratuit dans les circonstances. Pourtant, malgré ses réserves, il n’avait pas été capable de s’empêcher de contempler la possibilité. Une partie lui n’en était pas fière. Il sentait le regard des autres peser sur lui. Finalement, il se ressassait, posait son regard dans celui de la belle blonde aux yeux bleus qui était définitivement une mauvaise influence sur lui. « Montre-moi que tu fais de bon drink, et je pense qu’on peut s’entendre. » Si les choses avaient pris un tournant sérieux et assez sombre, Kale savait toujours ramener un peu de légèreté et de fun dans la discussion. Mais bon voilà… tout tâche ingrate mérite salaire, il s’attardait tout simplement à effectuer un test de qualité avant d’accepter tout offre; « Si tu penses pouvoir me faire oublier la dette que tu vas me devoir après tout ça, j’espère que tu fais vraiment des drinks remarquables! » Il était peut-être paranoïaque, mais la possibilité qu’elle essaie de faire d’une pierre deux coups ne lui avait pas échappé et avec son vécu… Kale était définitivement très paranoïaque. Aucun regret de son côté, ça lui avait probablement sauvé bien des ennuis, peut-être même sa vie. Ce n’était pas des ennemis qui lui avaient manqué par le passé et il devait bien toujours en avoir quelques-uns. Il s’en était définitivement fait des nouveaux ce soir-là en intervenant. Les amis qu’ils s’étaient fait au bar devait se demander où il était passé. Ils seraient sans doute jaloux de voir sa compagne. « Tu n’es pas si mal non plus. Peut-être un brin plus de sport, mais j’aime bien ce que tu fais avec tes cheveux. »

©junne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ivy K. Adler
Ivy K. Adler
ARRIVÉ(E) LE : 24/08/2018
MESSAGES : 920
FRIANDISES : 61
PSEUDO : Blondie
CREDIT : Blondie

Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  R2qkOTYg_o

FEAT : Margot Robbie
AGE : 27 ans
SEXUALITÉ : Bisexuelle
STATUT : en partenariat domestique avec mon lit
JOB : Barmaid et chorégraphe à « The Pink Door »
ADRESSE : N°43 - Capitol Hill

MULTITROGNES : Zeldå

MAIS ENCORE ? : Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  2XVqX00J_o

Rps en cours :
So raise your glass Ft. Darcy
We pay our debt sometime Ft. Kale
Family Portrait Ft. Chuck

Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  TMQmuuTP_o

MessageSujet: Re: Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »    Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  EmptyMer 12 Juin 2019 - 11:40


We pay our debt sometime ...
Kale & Ivy
 « Ravi d’être là pour toi, je pense qu’on passera plus de temps ensemble dans le futur. Histoire de payer ta nouvelle dette, tout ça, tout ça. » Whaaat ?! Alors là si on n’était pas sur du coup bas… Déjà il fallait resituer le contexte, cela remontait à un certain temps maintenant… Doux souvenirs des soirées passaient avec Dex à se moquer allègrement de toute la population riche de Seattle et surtout de leurs progénitures ! C’est lors d’une de ses soirées qu’elle avait rencontré Kale. Il n’avait pas fallu être un expert en comportement pour se rendre compte qu’il n’appartenait pas à ce monde, peut-être parce que c’était son cas à elle aussi… Après quelques rounds d’observation, elle s’était amusée à le voir manipuler avec aisance l’auditoire qu’il avait, lui offrant ainsi un spectacle enviable. Forcément à force de jouer avec le feu on finit irrémédiablement par se brûler, alors Ivy l’avait sorti d’une mauvaise passe et en avait profité pour lui graver une dette au fer rouge. Une dette qu’elle s’amusait à ressortir souvent… Trop souvent ? D’accord, à outrance ! Mais il fallait avouer que ça l’amusait d’agiter cette épée de Damoclès sans savoir lorsqu’elle tombera… Une situation pire qu’inconfortable qui venait de lui revenir en pleine tête. Retour de karma sans doute ? « Ça va être un enfer ! » Lâcha-t’elle en levant les yeux au ciel. Il allait falloir qu’elle trouve un parade et très vite ! « Montre-moi que tu fais de bon drink, et je pense qu’on peut s’entendre. » Elle lui adressa son plus beau sourire, elle venait tout juste de trouver sa solution… Elle montra la table de la main « Choisis… Nous avons dans le verre numéro 1 : un Old Fashioned… Dans le verre numéro deux : un Cuba libre et dans le verre numéro trois : un Americano… Quelle boisson plairait à Monsieur ? ».

L’alcool était un excellent moyen d’échange et surtout une superbe option qu’elle venait de prendre quand à son problème de dette… « Si tu penses pouvoir me faire oublier la dette que tu vas me devoir après tout ça, j’espère que tu fais vraiment des drinks remarquables! » Damn it ! Qu’importe elle allait tout de même passer par l’option lui bourrer la gueule jusqu’à ce qu’il ne se souvienne de rien et si on lui demandait, tout comme la réponse qui allait suivre, elle nierait tout en bloc avec une assurance effrontée. « Alors déjà je suis la meilleure barmaid de tout ce continent, mes cocktails ne sont pas simplement bons, ils sont… Orgasmiques ! Et ensuite je ne m’abaisserais certainement pas à ce genre de pratique… » Bah tiens ! Et encore elle pourrait faire tellement pire simplement pour ne rien devoir absolument rien ! Donc plan A alcool, plan B… Elle aviserait le moment voulu… « Tu n’es pas si mal non plus. Peut-être un brin plus de sport, mais j’aime bien ce que tu fais avec tes cheveux. » Autant le début de la phrase et la fin de celle-ci était assez agréable pour son ego autant le milieu… Elle allait lui en foutre du sport… C’est à peine si elle ne dansait pas plus qu’elle respirait « Sois pas jaloux que j’ai plus d’abdos que toi, ça te va vraiment pas au teint… Quand tu ne tiendras plus deux minutes sur une barre de pôle dance tu reviendras me voir sweety ! » Ah bah il l’avait piqué maintenant il se prenait le retour de bâton et tout cela avec un magnifique sourire. « Bon tu lui pètes son foutu poignet qu’on passe à autre chose, j’aimerais faire autre chose de ma soirée que rester plantée là ! » Définitivement si elle serait la petite diablesse suer l’épaule en opposition à l’angelot de l’autre côté. ..


Emi Burton

_________________
Walk me home in the dead of night I can't be alone with all that's on my mind... So say you'll stay with me tonight cause there is so much wrong going on outside...  (c) anaëlle.
Takes me back to a better time...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t96-ivy-well-boy-i-don-t-g http://family-business.forumactif.com/t112-ivy-the-show-must-go-on

Kale Henderson
Kale Henderson
ARRIVÉ(E) LE : 26/01/2019
MESSAGES : 188
FRIANDISES : 1
PSEUDO : Hunataqa
CREDIT : Huna (moi)

Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  Original

FEAT : Dan Stevens
AGE : 33 ans (17/04/1985)
SEXUALITÉ : Bisexuel
STATUT : Célibataire, chaud lapin
JOB : Jardinier
MessageSujet: Re: Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »    Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  EmptyDim 23 Juin 2019 - 14:07

« We pay our debt sometime ... »
Ivy & Kale
Le regard de la blonde en disait long sur ce qu’elle pensait d’inverser les rôles, d’être celle qui serait redevable. Elle terrifiée ou peut-être seulement dégoûtée. Étrangement, ou pas, l’entendre dire que ce serait un enfer donnait à Kale un profond sentiment de satisfaction. À vrai dire, cela ne le surprenait pas du tout, on apprend à connaître une personne lorsqu’elle vous demande mille et une faveurs qu’elle jure être d’importance capitale! Évidemment, aucune d’entre elles ne l’étaient vraiment, mademoiselle n’était pas si différente des filles de riches que Kale avait trompé au fil des années… avec l’aide d’Ivy parfois. Paresseuse, manipulatrice et elle n’arrête jamais d’ouvrir sa grande… bouche? Ne laissez pas sa blondeur vous tromper. Elle obtiendra tout ce qu’elle veut de vous si vous la laisser faire. Mais elle se lavera les mains de tout méfait bien évidemment puisque vous y aurez consenti! Mais bon, duper Kale, ça n’était jamais arrivé et une dette qui se transforme en mille et une faveurs ce n’est pas vraiment la norme non plus. Alors, pourquoi Kale s’était- il prêter au jeu? Pourquoi n’y avait-il jamais mis fin? Franchement, ça reste un des mystères de la vie. Peut-être bien qu’il s’est fait avoir, peut-être qu’il espérait retirer quelque chose d’elle, peut-être qu’il appréciait sa compagnie. Non, définitivement pas cette dernière option. Si elle était bien belle à regarder, il ne manquait jamais de flammèches entre eux. La soirée actuelle ne ferait pas exception d’ailleurs. Bizarrement, il n’était jamais vraiment agacé par celles-ci, il sortait toujours de bonne humeur d’une joute verbale avec Ivy. Enfin, sauf s’il la perdait! Mais dans la situation actuelle, Kale se sentait en plein contrôle. Il avait Ivy exactement là où il la voulait. « Je ne ferai que te demander quelques faveurs ici et là, ne t’inquiète pas! » Disait-il simplement en haussant les épaules. Lorsqu’Ivy lui exposait trois options pour son drink, Kale n’avait même pas eu besoin de réfléchir. Il aimait les classiques. « Old Fashioned, pour commencer. » Il avait une brève pensée pour son père, il était trop jeune pour boire mais Kale avait de vague souvenirs que c’était aussi un de ses favoris.

Ivy avait  peut-être pensée pouvoir tromper l’un des pires escrocs de Seattle avec l’une des plus basses et anciennes tactique en ce monde… faire boire sa victime jusqu’à ce qu’il perde la boussole. Mais ce n’était pas le cas évidemment. L’idée qu’elle soit agacée de lui être redevable à ce point lui plaisait énormément. L’alcool pouvait être rassembleur, mais il pouvait aussi être utilisé à mauvais escient. Néanmoins, pour un Old Fashioned fait à la perfection et bien d’autres drinks… Kale se moquerait pas mal de ce qu’il pourrait retirer de la dette de mademoiselle. En réalité, il n’avait vraiment pas de grosses attentes envers elle… en quoi pourrait-elle lui être utile! C’était seulement un jeu pour lui, il sortait toute sa satisfaction de cette dette future aujourd’hui même. Bon, cela ne l’empêcherait probablement pas de jouer cette carte dans le futur. Il haussait les épaules, sans plus, lorsqu’Ivy se lançait des fleurs sur ses qualités de barmaid et défendait son honneur face aux accusations. « Si tu le dis. Par contre pour les orgasmes, je ne sais pas si c’était la meilleure façon d’imagée… tu vas exciter tes clients. » Ivy et Kale s’échangeait quelques platitudes jusqu’à ce qu’il touche visiblement à un nerf fragile. Bon, d’accord, il l’avait peut-être un peu cherché en suggérant qu’elle devrait faire un peu de sport pour être au top physiquement. Mais à peine. « Vous avez en avez une? Spectacle gratuit pour mesdames. » Il avait pris cela comme un défis d’Ivy et bien qu’il n’avait aucune idée de ce qu’il ferait sur une pôle de danse, il ne donnerait pas à Ivy la satisfaction du dernier mot! Et puis, il espérait franchement qu’il n’y en avait pas. Ce serait gagnant-gagnant. Il ne se ridiculiserait pas et il aurait le dernier mot sur Ivy!

Ultimement, c’est elle qui aurait le dernier mot. « Bon tu lui pètes son foutu poignet qu’on passe à autre chose, j’aimerais faire autre chose de ma soirée que rester plantée là ! » Vous avez déjà eu un de ces moments où quelqu’un vous dit quelque chose et pouff comme par magie votre esprit vous transporte autre part. Peut-être pas, quoi qu’il en soit ses paroles avait ramené Kale des années en arrière. Pas trop longtemps après son arrivée en Amérique. Une brève confrontation entre lui et sa mère junkie qui a rapidement mené à une impasse. Le chantage émotionnel n’avait pas fonctionné. Enfin, c’est ce que Kale s’est toujours dit même si au final elle avait eu exactement ce qu’elle avait recherché de la situation et Kale avait eu tout ce qu’il n’avait absolument pas voulu. Il l’avait presque oubliée. Encore aujourd’hui, à cet instant précis, Kale avait semblait-il complètement oublié sa mère. Mais Ivy avait pour une raison ou une autre ramener ce souvenir à sa surface. Il n’avait même pas vraiment écouté Ivy. Il se demandait combien de temps il était resté là sans rien dire. Quoi qu’il en soit, il était en colère. Pas contre Ivy, enfin pas vraiment. Il ne pensait plus très clairement, il s’était toujours dit qu’à la dernière seconde il refuserait d’accéder à la demande d’Ivy et pourtant il venait de le faire. Il ne s’en était même pas vraiment rendu compte jusqu’au petit cri de monsieur. « Fuck. » Lâcha-t-il violemment. Il le sentait, Kale était en train d’avoir un épisode de colère, lui qui était généralement toujours calme et en contrôle. Il ne se sentait pas en contrôle. Il détestait ça. Il était partie en coup de vent sans même lever les yeux sur Ivy. Il ne partait pas bien loin. Il allait seulement fumer. Ça avait sans doute le bénéfice de l’éloigner de la scène, mais en réalité il s’en moquait pas mal. Ça n’avait même pas effleuré son esprit. Il s’est éloigné un peu de l’entrée après avoir évacuer, puis il a sorti un briquet et une cigarette. Son regard s’arrêtait un bref instant sur l’emballage qui montrait une image dégoûtante pour tenter en vain de le faire arrêter de fumer. Ses mains tremblaient et il avait échappé son paquet en voulant le ranger. « Merde. » Il ne se pressait pas pour le ramasser, il se contentait de fumer en regardant dans le vide. Ses pensées étaient toujours ailleurs.


©junne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ivy K. Adler
Ivy K. Adler
ARRIVÉ(E) LE : 24/08/2018
MESSAGES : 920
FRIANDISES : 61
PSEUDO : Blondie
CREDIT : Blondie

Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  R2qkOTYg_o

FEAT : Margot Robbie
AGE : 27 ans
SEXUALITÉ : Bisexuelle
STATUT : en partenariat domestique avec mon lit
JOB : Barmaid et chorégraphe à « The Pink Door »
ADRESSE : N°43 - Capitol Hill

MULTITROGNES : Zeldå

MAIS ENCORE ? : Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  2XVqX00J_o

Rps en cours :
So raise your glass Ft. Darcy
We pay our debt sometime Ft. Kale
Family Portrait Ft. Chuck

Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  TMQmuuTP_o

MessageSujet: Re: Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »    Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  EmptyMar 25 Juin 2019 - 16:47


We pay our debt sometime ...
Kale & Ivy
 
« Je ne ferai que te demander quelques faveurs ici et là, ne t’inquiète pas! » Ah c’est censé être rassurant ?! Étrangement elle la sentait moyennement cette histoire et pour cause ! Il fallait bien être honnête elle allait récolter ce qu’elle avait semé pendant la longue période où elle s’était servie de la carte de la dette sur Kale. En même temps il ne l’avait jamais envoyé balader, alors elle avait continué… Ça lui faisait toujours un prétexte pour venir lui pourrir sa journée. Comment ça c’était une emmerdeuse ? Ah non elle était bien pire ! En toute honnêteté si elle rencontrait sa version plus jeune aujourd’hui, nulle doute qu’elle se serait mise quelques gifles bien senties ! Heureusement que le temps et l’expérience font évoluer les gens. Oui elle aime toujours autant titiller les autres, mais apprécie d’autant plus une bonne répartie, et surtout elle avait appris à faire les choses par elle-même… Presque toutes… Elle était toujours une calamité en cuisine et ça ne risquerait pas de changer ! Mais depuis qu’elle était revenue à Seattle, elle avait eu l’occasion de recroiser quelques fois Kale par-ci par-là, elle n’était pas allée lui quémander un quelconque service. Son frère lui avait toujours dit qu’elle finirait par se prendre un retour de bâton et il venait d’arriver ! Effectivement c’était un coup magistral et c’était logique, vu toutes les conneries qu’elle lui avait demandé de faire pour elle… Elle finit par hausser les épaules « C’est de bonne guerre ! » de toute façon ça ne pouvait pas être si contraignant ? Ne surtout pas repenser au poison qu’elle avait été, non vraiment pas ! « Old Fashioned, pour commencer. » Ivy esquissa un sourire « J’aurais pu le parier, je ne sais pas pourquoi… »

Peut-être l’intuition de la barmaid ? Ou un truc dans le genre ? Ou juste de la chance parce qu’il n’y avait que trois choix possible ou encore une question de statistiques, vu le nombre qu’elle en servait par soirée… Au choix ! Elle lui tendit le verre avec un magnifique sourire, elle pouvait douter de beaucoup de chose mais ses compétences en cocktails, ça c’était impensable ! Déjà elle avait été formée et avait travaillé avec des mentors hors catégorie et ensuite parce qu’elle était simplement douée pour ça ! « Si tu le dis. Par contre pour les orgasmes, je ne sais pas si c’était la meilleure façon d’imagée… tu vas exciter tes clients.  » Elle resta un moment interdite avant d’éclater de rire « Je reconnais que je ne l’avais pas du tout vu sous cet angle ! Alors remplaçons par inoubliable, c’est moins tendancieux ! » Autant éviter toute réaction non désirée… Comme par exemple celle que l’autre imbécile de « fils de », avait eu à son encontre un peu plus tôt. Elle se demandait parfois si la bêtise humaine avait une limite… Et souvent la réponse venait de l’expérience et était non ! Elle pensait avoir déjà tout vu, tout entendu ? Eh bah SURPRISE ! Il y avait toujours mieux… « Vous avez en avez une? Spectacle gratuit pour mesdames. » Elle affiche son plus beau sourire et croisa les bras sur sa poitrine « Il se trouve que oui nous avons une barre de pôle danse, donc comme ça Monsieur n’aura qu’à montrer de qui il est capable… Et on verra ensuite qui a le plus besoin de faire du sport entre toi et moi ! » Fallait pas provoquer… L’avantage d’un cabaret burlesque, vous aviez tout ce qu’il était possible d’avoir en accessoires pour les différents numéros…

Ah bah ce n’était qu’un simple retour des choses ! Elle avait hâte de voir si vraiment il comptait aller au bout de tout cela ou non. Il avait commencé, elle ne faisait que renchérir, et lancer ce genre de défi était un véritable art pour elle, simplement parce qu’elle en acceptait aussi beaucoup, c’était comme ajouter des épices sur le plat qu’était l’existence, ou simplement le besoin de faire quelque chose de complètement stupide pour se prouver que l’on avait le contrôle sur une existence qui ne nous appartenait pas vraiment… Honnêtement lorsqu’elle entendit le bruit que firent les os du poignet de l’autre demeuré, elle fut elle-même surprise. Elle n’aurait jamais cru qu’il irait jusqu’au bout à dire vrai, mais ce qui l’étonnait le plus c’est que toute personne aurait été choquée, horrifiée, elle aurait même du culpabilisée car elle était l’initiatrice de tout ça, mais pourtant… Elle était presque fascinée par ce qu’il venait d’arriver. Un jour elle aurait son nom sur une cellule capitonnée ! Elle n’avait eu le temps de rien dire que Kale était parti en coup de vent. « Je vais porter plainte ! » Ivy fit volte-face après avoir fait signe à Max le vigile en poste ce soir de venir, et de s’accroupir « Oh et si moi aussi je portais plainte t’en dis quoi ? Alors ça va être simple, tu vas sortir d’ici et si on te demande t’es tombé parce que t’avais trop bu, sinon… Je me ferais un plaisir de porter plainte pour attouchements, vidéo à l’appui et à ton avis combien de temps faudra-t’il avant que d’autres femmes viennent s’ajouter à ma plainte ? Et ça même papa ne pourra rien y faire… » Elle se releva en prenant appuie sur ses cuisses « Ces messieurs ont trop bu si tu veux bien me les escorter dehors Max s’il te plait… Et sans ménagement, Monsieur a les mains baladeuses… ».

Le Pink Door était une grande famille, ils se protégeaient les uns les autres alors elle savait qu’avec sa dernière petite phrase ils seraient tous sauf raccompagnés gentiment, fallait pas déconner !. Elle fit signa à son binôme qu’elle revenait et se dirigea vers la sortie, sans trop savoir si Kale était encore là ou non et elle ne mit pas longtemps à avoir une réponse à sa question. Elle resta quelques secondes en retrait à l’observer, avant de prendre une grande inspiration et de s’approcher de lui. Elle ramassa le paquet de cigarette à terre et attrapa la main de libre de Kale avec la sienne pour le forcer à la regarder « Est-ce que ça va ? » Elle laissa quelques secondes avant de répondre « Question de merde, c’est évident que ça va pas ! » Elle lui glissa son paquet de poche dans sa poche avant, puis sa deuxième main vint rejoindre sa première « Et je sais que j’y suis pour quelque chose… » Elle avait planté son regard dans le sien sans le détourner un instant « Donc si tu pouvais m’expliquer ce qu’il vient de se passer, histoire que je comprenne… » Elle esquissa un fin sourire.


Emi Burton

_________________
Walk me home in the dead of night I can't be alone with all that's on my mind... So say you'll stay with me tonight cause there is so much wrong going on outside...  (c) anaëlle.
Takes me back to a better time...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t96-ivy-well-boy-i-don-t-g http://family-business.forumactif.com/t112-ivy-the-show-must-go-on

Kale Henderson
Kale Henderson
ARRIVÉ(E) LE : 26/01/2019
MESSAGES : 188
FRIANDISES : 1
PSEUDO : Hunataqa
CREDIT : Huna (moi)

Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  Original

FEAT : Dan Stevens
AGE : 33 ans (17/04/1985)
SEXUALITÉ : Bisexuel
STATUT : Célibataire, chaud lapin
JOB : Jardinier
MessageSujet: Re: Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »    Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  EmptyMar 25 Juin 2019 - 18:42

« We pay our debt sometime ... »
Ivy & Kale
Lorsque Kale avait décidé de se rendre au The Pink Door, il n’avait définitivement pas anticipé la chaîne d’événements qui allait suivre. Loin de là. Non, son seul désir avait été de se faire des nouveaux amis d’une soirée et voir des trapézistes en action. Il avait fait l’un, pendant un temps, mais l’autre pas encore et il était évident que ça ne se passerait pas. Ce serait pour une autre fois ou peut-être même jamais. C’est triste. Le destin avait voulu que Kale vienne au secours d’une demoiselle en détresse sous la forme d’Ivy Adler. Une peste indésirable qui avait fait partie de la vie de Kale pendant un temps, mais ils n’avaient pas vraiment gardé contact récemment. Une bonne chose de son point de vue, elle avait tendance à lui parler seulement pour lui demander de faire quelque chose! Cette fois-ci n’était pas différente, à l’exception du fait que Kale voyait un certain mérite à sa requête. Bref, la soirée avait pris plusieurs détours et Kale s’était retrouvé quelques mètres à l’extérieur du cabaret avec une cigarette au bout des lèvres. Si sa colère subsistait, il semblait beaucoup plus désorienté et préoccupé qu’autre chose désormais. Complètement perdu dans ses pensées, mais tout de même à moitié conscient du monde qui l’entoure. Juste assez pour entendre le va et vient du cabaret et ne pas être dans les jambes des piétons. À le voir, vous pourriez tout de même le croire dans une colère noire. Les passants l’évitaient sans doute pour cette raison! Il paraissait un peu louche, peut-être sous l’effet de la drogue! Évidemment, il ne l’était pas, Kale avait un dédain extrêmement prononcé pour la chose. Ce dédain avait justement racine dans ce qui s’accaparait les pensées du trentenaire. Sa mère, leurs rencontres depuis qu’elle était débarquée de nulle part en Amérique, à Seattle, comme si elle avait su exactement où le retrouver et il ne pouvait même pas se l’expliquer puisqu’il n’avait rien dit à personne en Malaisie avant de partir et certainement pas à sa mère. Il ne restait jamais longtemps au même endroit à Seattle non plus à cette époque. Ça resterait toujours une énigme. Peut-être qu’une des nouvelles drogues populaires chez les junkies leur conférait des pouvoirs? Alors qu’il se ressassait tout ça, avait senti le contact d’un autre humain. Accompagné d’une voix familière. Celle d’Ivy.  Kale n’était pas très tactile comme personne, généralement si on le touchait physiquement sans qu’il s’y attende il pouvait réagir comme si la personne lui avait donné un choc statique, mais pas cette fois. Il était resté tout aussi… inerte. Son regard s’était détourné du vide pour se maintenir sur elle. S’il avait compris la question initiale, il n’y avait point réagit. Mais après cela, elle avait su accaparé son attention. Peut-être plus parce qu’il était surpris de la voir à côté de lui, main dans la main, que par ses propos. Mais c’était tout de même notable. Lorsqu’elle lui a dit qu’elle était responsable de son état d’âme et que sa main était venu rejoindre la deuxième contre la sienne, Kale avait comme repris contrôle de son corps, retrouvé le don de la parole. « Non. » Un seul mot. Anodin, qui ne voulait vraiment rien dire par lui seul sans explication. Mais c’était un début. « Tout ne tourne pas autour de toi. » Il n’avait aucun ressentiment, pas une once de méchanceté. Son ton était neutre, même peut-être empreint d’empathie. « Qu’est-ce que tu veux savoir exactement »

Kale avait beau avoir 33 ans aujourd’hui, dans le moment présent il était de nouveau un enfant de 11 ans, 12 ans, impuissant devant sa mère et son addiction grandissante et nocive pour les drogues douces comme dures. Il l’avait abandonné autant qu’elle l’avait abandonnée elle aussi. Il ne ressentait aucune culpabilité ni responsabilité dans l’affaire mais il s’avait que c’était vrai. Pire, des années plus tard lorsqu’elle était venue pour le manipuler. Retirer des sous de lui. Il avait cédé. Elle s’était adressée à lui sèchement, elle l’avait presque mis au défi de ne rien lui donner parce que de toute façon elle se foutait éperdument de lui et elle trouverait bien une façon de trouver l’argent. Les vrais junkies trouvent toujours une façon. Vol, prostitution, peu importe. Il ne pouvait pas trouver les mots pour rendre justice à ce qu’il ressentait alors comment pouvait-il espérer donner une réponse satisfaisante à cette question. « Donc si tu pouvais m’expliquer ce qu’il vient de se passer, histoire que je comprenne… » Rien du tout. Peut-être qu’elle avait dit quelque chose qui l’avait ramené à elle. La source du problème. Sa mère. Mais ce n’était pas la responsabilité d’Ivy. Ce n’était pas la première ni la dernière fois qu’il avait un de ces moments où sa mère refait surface. Physiquement ou dans ses pensées, mais présentement Kale était convaincu qu’elle était morte et enterrée. Cela faisait trop longtemps qu’elle n’était pas venue lui faire du chantage alors qu’avant elle était très ponctuelle. « Je ne comprends pas moi-même, alors si tu espères comprendre… je peux seulement te dire que j'ai revécu une expérience passée que je souhaitais garder profondément enterrée dans le dit passé. » C’était une explication simple, courte, qui n’en disait pas plus que Kale était confortable de partager. Tout le monde devait bien avoir une expérience passée qu’ils ne veulent pas revivre. Peut-être pas quelque chose d’aussi poignant que lui, mais c’était tout de même une explication qu’Ivy devait pouvoir comprendre. Kale était un peu déçu de ne pas être seul chez lui dans le moment présent. Lorsqu’il était question de sa mère, Kale avait déjà eu quelques épisodes qui pourraient être gênants s’ils avaient eu lieu en public. Le simple fait de parler de sa génitrice comme étant sa mère le fâchait... contre lui-même. Elle n'était pas sa mère, il n'avait pas de parents, pas de famille et tout cela lui convenait parfaitement bien. Kale lâchait un profond soupir. Il était exaspérer. Il avait su maintenir jusque-là le regard d'Ivy sans flancher, mais leurs regards ne se croisaient plus alors que Kale écrasait sa cigarette sur le sol.



©junne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ivy K. Adler
Ivy K. Adler
ARRIVÉ(E) LE : 24/08/2018
MESSAGES : 920
FRIANDISES : 61
PSEUDO : Blondie
CREDIT : Blondie

Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  R2qkOTYg_o

FEAT : Margot Robbie
AGE : 27 ans
SEXUALITÉ : Bisexuelle
STATUT : en partenariat domestique avec mon lit
JOB : Barmaid et chorégraphe à « The Pink Door »
ADRESSE : N°43 - Capitol Hill

MULTITROGNES : Zeldå

MAIS ENCORE ? : Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  2XVqX00J_o

Rps en cours :
So raise your glass Ft. Darcy
We pay our debt sometime Ft. Kale
Family Portrait Ft. Chuck

Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  TMQmuuTP_o

MessageSujet: Re: Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »    Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  EmptyMer 26 Juin 2019 - 15:42


We pay our debt sometime ...
Kale & Ivy
 
Ce n’était pas réellement dans ses habitudes de s’inquiéter pour les autres, du moins en dehors de ses proches… Déjà parce qu’elle préférait faire la politique de l’autruche plutôt que de remarquer que quelque chose n’allait pas, ensuite parce que ça prenait un temps considérable sur son emploi du temps, ah bah si dès le moment où l’on partait dans le mélodramatique, vous en aviez pour la semaine ! Enfin  tout simplement parce que ça ne l’intéressait pas… Elle était honnête avec les autres et elle-même, elle ne voulait pas savoir, donc elle ne demandait pas ! Et c’était sans doute bien mieux pour les autres, car niveau tact, diplomatie et compassion… C’était très loin de ses attributions… Elle avait du mal à gérer ses émotions alors gérer celle des autres qu’elle n’estimait que peu, très peu pour elle. Et peut-être aussi pour éviter que l’on ne vienne le faire avec elle… Autant passer pour la dernière des garces sans cœur, plutôt que de devoir se livrer sur ce qu’elle ressentait. Alors clairement elle ne savait pas vraiment pourquoi elle était à côté de Kale. Ils étaient loin d’être les meilleurs amis ou de se côtoyer fréquemment… Mais elle avait senti quelque chose, comme si son attitude faisait écho a quelque chose qu’elle connaissait elle aussi : le poids du passé. « Non. » Okay… Eh bah elle avait bien fait de venir ! La seule et unique raison pour laquelle elle ne l’avait pas envoyé se faire foutre, parce que clairement c’est la première pensée qui lui était passée par la tête, fut qu’il n’avait pas rompu le contact avec ses mains. « Tout ne tourne pas autour de toi. » Même pas besoin de culpabiliser comme ça !

Mais elle passait réellement pour la fille qui se prenait pour le nombril du monde ? Dexter lui disait toujours que c’était à cause du fait qu’elle n’arrivait jamais à la fermer, forcément où que l’on soit, quoi que l’on fasse on l’entendait toujours ! Mais non elle vivait simplement sa vie comme elle l’entendait et bien loin des autres ! Elle fit un réel effort pour ne pas lâcher une réplique cinglante, surement parce qu’au fond le ton avec lequel il lui avait répondu n’avait rien de moqueur ou d’agressif. « Qu’est-ce que tu veux savoir exactement » Elle avait pris quelques secondes de réflexion avant de lui demander simplement de lui expliquer ce qu’il s’était passé. Honnêtement elle ne s’attendait pas à une vraie réponse, elle était lucide, dans la situation inverse elle n’aurait pas déballé ce qu’il se passait dans sa tête comme ça, juste sous prétexte qu’on lui posait la question. Elle ne savait que trop bien à quel point les pensées, les souvenirs, pouvaient être nos pires ennemis et que même si tout le monde clamait qu’il fallait les extérioriser, il était bien plus effrayant d’en parler que de les supporter. « Je ne comprends pas moi-même, alors si tu espères comprendre… je peux seulement te dire que j'ai revécu une expérience passée que je souhaitais garder profondément enterrée dans le dit passé. » Bonne intuition pour le passé ! Une réponse qui la renvoyait elle-même à tout ce qu’elle cachait, tout ce qu’elle faisait semblant d’avoir oublié mais qui refaisait de temps à autre leurs retours dans la réalité. « C’est le problème avec le passé il ne reste jamais enterré bien longtemps… » Elle avait levé les yeux au ciel, comme si elle allait recevoir une quelconque aide !

Elle prit une profonde inspiration en se disant qu’elle aurait réellement mieux fait de ne pas venir bosser aujourd’hui ! Ça lui apprendrait à rendre service ! « Bon on sait tous les deux que tu as pas me déballer tout le récit de ton passé comme ça et je ne vais certainement pas aller à la pêche aux informations… » Quelque part elle aurait voulu en savoir plus, pour avoir ce genre de réaction assez violente, cela devait être quelque chose d’assez important qui l’avait provoqué, d’accord c’était de la curiosité totalement mal placée, le genre à faire le comparatif avec ses propres plaies, donc autant ne pas creuser plus. « Ceci dit, je suis toujours barmaid, je fais toujours des cocktails… D’enfer ! Et l’une des vertus de l’alcool est d’au moins réussir à te faire vivre dans un super déni jusqu’au matin… » La gueule de bois c’est la mort ! Mais ça n’empêchait pas d’y retourner le soir suivant… Logique élémentaire ! Que ne serait-on pas prêt à endurer pour quelques minutes d’illusion que tout allait bien et que rien ne pourrait venir trancher avec votre humeur joyeuse fictive. « Donc je propose qu’on rentre, déjà vu l’heure il y aura nettement moins de monde et surtout ça évitera que je finisse congelée ! » Un long frisson la parcouru, c’était évident qu’entre la chaleur à l’intérieur du cabaret et la fraîcheur nocturne… Elle aurait mieux fait de sortir avec une veste !


Emi Burton

_________________
Walk me home in the dead of night I can't be alone with all that's on my mind... So say you'll stay with me tonight cause there is so much wrong going on outside...  (c) anaëlle.
Takes me back to a better time...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t96-ivy-well-boy-i-don-t-g http://family-business.forumactif.com/t112-ivy-the-show-must-go-on

Kale Henderson
Kale Henderson
ARRIVÉ(E) LE : 26/01/2019
MESSAGES : 188
FRIANDISES : 1
PSEUDO : Hunataqa
CREDIT : Huna (moi)

Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  Original

FEAT : Dan Stevens
AGE : 33 ans (17/04/1985)
SEXUALITÉ : Bisexuel
STATUT : Célibataire, chaud lapin
JOB : Jardinier
MessageSujet: Re: Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »    Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  EmptyDim 28 Juil 2019 - 15:57

« We pay our debt sometime ... »
Ivy & Kale
Kale n’était pas habitué à faire dans le partage, il ne s’y habituerait sans doute jamais en demain de ses proches les plus intimes il était pour le reste une boîte remplie de secrets qui seraient à jamais inaccessibles. Il correspondait totalement au cliché du type ténébreux, mystérieux. Il était très secret et pouvait être dangereux comme Ivy avait dû le remarquer ce soir-là. Bref, il n’était pas dans son élément dans la situation actuelle et il avait horreur d’afficher sa vulnérabilité. Normalement, il aurait plutôt fait d’être sur la défensive… prêt à mordre, riposter, contre ceux qui s’approchaient trop. Étrangement, de toutes les personnes qui auraient pu lui faire dire le moindre mot sur ce qui le troublait c’était nulle autre qu’Ivy qui avait réussi. Étrange et troublant… ok, il ne lui avait pas révéler grand-chose, mais ça restait plus qu’il ne lui était coutume de partager. Même saoul il restait une énigme. C’était dans son ADN de cacher ses blessures, paraître invulnérable, toujours en contrôle malgré qu’il ne sache pas vraiment ce qu’il fait.

Après avoir écrasé sa cigarette, Kale avait levé les yeux, il ne regardait nulle part en particulier. Tout ce qu’il voyait partout c’était des gens comme lui. C’est du moins ce qu’il se plaisait à croire, que tout le monde était aussi éperdument perdu et confus que lui, mais aussi doué à prétendre que tout va bien, que tout se passe exactement comme prévu. Est-ce que Ivy était comme lui? La pensée avait traversé l’esprit de Kale à ce moment pour la première fois. Peut-être parce qu’il s’était habitué à la voir comme une personne déplaisante et manipulatrice, mais maintenant son opinion n’était plus aussi tranchée. Il avait écouté tout ce qu’elle avait eu à lui dire en réponse à ce qu’il avait révélé mais jusque-là il n’y avait pas vraiment réagit. Il se tournait vers elle et prenait le temps d’apprécier la jeune femme devant lui un moment. Elle était jolie, plutôt attirante, ça il ne se l’était jamais cachée, mais il pouvait maintenant lui voir certaines qualités au-delà de ça. Heureusement pour elle, ce serait triste si elle se résumait à cela. Il ne voulait pas paraître bizarre à la regarder trop longtemps sans rien dire. « Je suis toujours partant pour un verre. » Disait-il en haussant ses épaules. Il avait feint un certain enthousiasme, il était doué pour prétendre et cette fois-ci ne faisait pas exception. Il ne savait pas de quoi il avait envie, mais cette possibilité n’était pas pire qu’une autre. Enfin, si, c’était probablement mieux d’étouffer ses états d’âmes dans la masse de gens qui peuplait le cabaret. Il n’avait pas réalisé jusqu’à ce qu’elle le mentionne qu’il faisait un peu froid dehors. Il était trop préoccupé par ses propres états d’âmes pour avoir réellement portée attention et il se sentait un brin ou deux mal à l’aise. Bon, c’est vrai, ils allaient rentrer, mais ça ne l’empêcherait pas de lui proposer de prendre sa veste. « Tiens si tu veux te réchauffer. » Kale lui était bien au chaud sous trois couches de vêtements et il avait pris assez d’alcool pour être un peu « chaud » aussi alors en perdre une couche ne lui faisait ni chaud… ni froid. « Je te rejoins dans une minute au bar. » Il lui ouvrait la porte et la regardait rentrer. Lorsque la porte se refermait sur elle-même, Kale partit s’assoir sur le trottoir. « Je ne t’oublierai jamais vraiment, n’est-ce pas? » Lâchait-il en soupirant un bon coup. « Mais je peux peut-être t’oublier ce soir, prendre un verre et me ridiculiser sous l’effet de l’alcool devant une belle blonde et des potes d’une soirée que je ne reverrai jamais. » Il se relevait prêt à rentrer. « C’est peut-être pas une vie de rêve que j'ai, mais au moins je ne volerai jamais aussi bas que toi. Ça je te le promets. » Le mec à l’entrée arquait un sourcil en le voyant passé, Kale se demandait ce qu’il avait pensé s’il avait tout entendu, mais il l’ignorait et prenait place au bar. « Alors le Old Fashioned, ça s’en vient? » Disait-il à l’intention d’une barmaid blonde avec un ton faussement impatient. Mais il réalisait lorsqu’elle se retournait que ce n’était pas Ivy… il avait un peu honte. « Pardon, je pensais que c’était Ivy. » Elle souriait amusée, Kale ne comprenait pas pourquoi. Dans tous les cas, après tout ce qui s’était passé il avait perdu son verre et il avait vraiment envie d’un Old Fashioned.


©junne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ivy K. Adler
Ivy K. Adler
ARRIVÉ(E) LE : 24/08/2018
MESSAGES : 920
FRIANDISES : 61
PSEUDO : Blondie
CREDIT : Blondie

Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  R2qkOTYg_o

FEAT : Margot Robbie
AGE : 27 ans
SEXUALITÉ : Bisexuelle
STATUT : en partenariat domestique avec mon lit
JOB : Barmaid et chorégraphe à « The Pink Door »
ADRESSE : N°43 - Capitol Hill

MULTITROGNES : Zeldå

MAIS ENCORE ? : Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  2XVqX00J_o

Rps en cours :
So raise your glass Ft. Darcy
We pay our debt sometime Ft. Kale
Family Portrait Ft. Chuck

Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  TMQmuuTP_o

MessageSujet: Re: Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »    Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  EmptyVen 2 Aoû 2019 - 15:18


We pay our debt sometime ...
Kale & Ivy
  L’alcool était autant un avantage qu’un inconvénient, il était le parfait avantage pour rassembler en début de soirée et le parfait désavantage en fin de soirée pour éloigner ou se cogner dessus… Certes ce n’était absolument pas le meilleur moyen pour soigner ses plaies mais quelque part les oublier ne serait-ce que le temps d’une soirée était tout aussi bénéfique. Bien sûr qu’elles seraient encore présentes, aussi à vifs que la veille, mais le temps de quelques heures elles ne paraissaient pas si douloureuses… Pas si insurmontables… Elles n’étaient plus au centre de vos pensées dès le moment où vous vous permettiez quelques minutes de repos dans votre journée. Ivy était passée maître en l’art du refoulement et de la compensation par l’alcool et autre substances, un pansement de fortune… Pour le coup elle aussi allait avoir besoin d’un bon gros verre ! « Je suis toujours partant pour un verre. » Elle esquissa un superbe sourire. « J’adore entendre ça ! » Elle se en se faisait aucune illusion, elle savait qu’il n’avait rien arrangé de ce qui le tracassait, mais elle ne tenterait pas de le savoir, elle proposait simplement un palliatif et surtout un excellent moyen de changer de sujet. Elle détestait lorsque certaines personnes proches d’elle percevait cet instant de mal être, cette instant de faiblesse où elle avait relâché son masque du « tout allait bien » et qu’ils la tannaient afin de savoir de quoi il en retournait. Si elle avait réellement envie d’en parler, elle l’aurait fait non ? Alors pourquoi continuer l’inquisition jusqu’à ce que mort s’en suive ? La meilleure technique consistait à soupirer et surtout ne rien répondre, les gens finissaient toujours par se lasser…

Pourquoi ce besoin de venir ainsi creuser ? Elle ne le comprendrait jamais ! « Tiens si tu veux te réchauffer. » Elle resta quelques secondes à l’observer avant de saisir sa veste et de l’enfiler, le parfum de Kale vint lui chatouiller les narines et elle se dit qu’il était plutôt agréable. « Véritable gentleman merci ! » Certes elle avait pendant un micro seconde pensait à dire non, après tout elle n’avait qu’à rentrer… Et puis après une légère bourrasque de vent… La veste était la meilleure des solutions du monde ! Bien qu’elle fût trop grande pour elle, elle apprécia grandement la chaleur sur ses épaules. « Je te rejoins dans une minute au bar. » Honnêtement elle n’allait pas se faire prier une seconde de plus ! « Ça marche ! » elle s’engouffra de nouveau dans l’établissement après que Kale lui ait tenu la porte. Elle se dirigea vers le bar avant de se faire attraper par Jay qui l’entraina dans le couloir derrière le bar « Mais t’étais où ?! » « Dehors pourquoi ? » « Comment ça pourquoi ?! Après ton altercation avec l’autre idiot on te trouvait plus ! T’imagines pas les scénarios catastrophes… » « Okay Spielberg on se détend ! J’étais devant et dans le champ de vision de Matt on se détend… T’es adorable quand tu t’inquiètes ! » « Pétasse ! » « Moi aussi je t’aime ! » Elle esquissa un grand sourire avant de revenir en salle, juste à temps pour assister à une scène qui restera gravée dans sa mémoire, la tête de Kale lorsqu’il réalisa que ce n’était pas elle derrière le bar… Magnifique ! « Pardon, je pensais que c’était Ivy. » « Raté ! » Lui murmura-t’elle à l’oreille en pensant à côté avant de passer par-dessus le bar pour se retrouver de l’autre côté.

Elle enleva la veste de Kale qu’elle lui rendit en la déposant sur le bar. « Quel manque d’éducation à parler ainsi à la gente féminine… Je suis choquée ! » Faussement choquée certes… Elle s’activa à faire deux verres, un pour son interlocuteur et surtout un pour elle. « Et un Old Fashioned pour Monsieur comme promis… C’est la maison qui offre ! » Finit-elle par lui dire avec un clin d’œil. Pour elle ? Un bon verre de vodka aromatisé avec quelques agrumes lui suffirait amplement. « Je lève mon verre à cette soirée… Comment pourrais-je la définir… Surprenante ? Non… Improbable ! »

Emi Burton

_________________
Walk me home in the dead of night I can't be alone with all that's on my mind... So say you'll stay with me tonight cause there is so much wrong going on outside...  (c) anaëlle.
Takes me back to a better time...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t96-ivy-well-boy-i-don-t-g http://family-business.forumactif.com/t112-ivy-the-show-must-go-on


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »    Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Kale & Ivy ▲« We pay our debt sometime ... »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le fameux kale!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Family Business :: Seattle :: Downtown :: The Pink Door-
Sauter vers: