AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Who you gonna call ? [Dexter]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
Invité
MessageSujet: Who you gonna call ? [Dexter]   Who you gonna call ? [Dexter] EmptyMer 5 Sep 2018 - 2:20


Aujourd’hui, était un grand jour ! Un jour pas comme les autres et Elliott était vraiment excité à l’idée de tourner sa nouvelle vidéo. Car cette vidéo ne serait pas comme les autres. D’ordinaire, il faisait des vidéos dans le confort de sa chambre et parfois en extérieur, mais jamais dans des lieux extravagants ou exceptionnels. Mais en parcourant YouTube, il était tombé sur plusieurs personnes ayant tourné des vidéos dans des lieux supposés hantés. Bien sûr, ça lui avait donné une idée. Il y avait un vieil hôpital abandonné en bordure de la ville et il s’était dit que s’y rendre pourrait être intéressant et que ça pourrait lui apporter quelques vues supplémentaires. Bien sûr, son but n’était pas de faire partie de ces youtubeurs super populaires avec des millions d’abonnés et de vues, mais il aimait atteindre le plus de gens possible quand même. Oui, c’était sans doute assez paradoxal. Quoiqu’il en soit, lorsqu’il avait eu cette idée, il avait aussitôt pensé à Dexter, son meilleur ami. Car Dexter croyait aux fantômes et à tout ce qui était paranormal. Alors, il s’était tout naturellement tourné vers lui pour l’accompagner dans cette aventure. D’habitude, il embarquait son frère, Aaron, mais cette fois, ce serait Dex. Elliott, lui, ne croyait pas spécialement à ce genre de choses, mais il n’y était pas totalement fermé non plus. Il était plutôt du genre à croire ce qu’il voyait. Néanmoins, découvrir un endroit abandonné comme ça l’intéressait fortement. Il espérait seulement que le lieu serait accessible. Après tout, il ne pouvait pas exactement se déplacer partout. Un jour, il faudrait que quelqu’un invente un fauteuil roulant qui pouvait voler. Ce serait juste génial. Oui bon, il s’égarait un peu (beaucoup).

Il avait donc demandé à Dexter de venir le chercher à une heure précise, en début de soirée. Ce ne serait pas drôle le jour, ils devaient y aller le soir ou même la nuit. Les parents d’Elliott n’étaient pas rassurés et avaient tenté de l’en dissuader à de nombreuses reprises, mais le jeune homme était têtu. Il voulait faire cette vidéo, alors il la ferait. Il vivait certes encore chez eux, mais il était majeur et vacciné et donc capable de prendre ses propres décisions. Et puis, Dex serait avec lui.
Il avait emmené tout son matériel, mais aussi des provisions s’ils devaient rester plusieurs heures. De quoi boire et manger, même si on ne pouvait pas vraiment appeler des chips, gâteaux et autres trucs trèèèès sains de la vraie nourriture.  Quoiqu’il en soit, ils étaient à présent devant le bâtiment alors que le soleil commençait tout juste à se coucher. La bâtisse était vraiment impressionnante et Elliott était sûr qu’il y avait moyen de se perdre là-dedans. D’ailleurs, il était presque sûr qu’ils n’avaient pas le droit d’être là. Ça rendait l’expérience d’autant plus grisante, c’était certain. Il se tourna vers Dex, un grand sourire aux lèvres. « Prêt à rencontrer des fantômes ? » Après un dernier coup d’œil et surtout un plan vidéo du bâtiment, ils se dirigèrent donc vers l’entrée. Par chance, le chemin était praticable et comme c’était un hôpital, il y avait même un accès pour fauteuils roulants, même s’il était recouvert de feuilles mortes et autres trucs. « Ça va être génial ! Encore merci d’être venu ! » Après tout, connaissant les croyances de son ami, ce dernier aurait très bien pu refuser. Avant qu’ils n’entrent enfin, Elliott mit une caméra dans les mains de Dex. « Prends ça. Ça permettra de filmer depuis une autre perspective. » Il laissa échapper un petit rire avant de finalement entrer.

Il faisait sombre et Elliott alluma donc la lampe de tête qu’il avait emmenée. Ce serait bien plus pratique ainsi. Il fallait bien y voir au moins un peu. Il avait donné la même à Dexter, d’ailleurs. Oui, il était préparé à tout. Normalement. Sauf peut-être à rencontrer de vrais fantômes. « Who you gonna call ? » Il avait chantonné cette phrase, attendant évidemment que Dex lui réponde. Ce n’était pas drôle sinon. Mince… il avait oublié de revêtir son costume de Ghostbuster. « C’est partiii ! Prends bien soin de filmer tout ce que tu verras ! Ou du moins ce que tu jugeras intéressant. » Sans doute que le montage lui prendrait des heures après, mais il n’y pensait pas à cet instant. Chaque chose en son temps ! Devant eux s’étendait un long couloir avec des portes de chaque côté, une fois le hall d’accueil passé. Nul doute qu’ils n’étaient pas les premiers à venir ici, mais ça n’avait pas d’importance. Leur aventure serait unique !
Revenir en haut Aller en bas

Chuck L. Tsaregorodtsev
Chuck L. Tsaregorodtsev
ARRIVÉ(E) LE : 24/08/2018
MESSAGES : 1152
FRIANDISES : 194
PSEUDO : TAG
CREDIT : TAG (vava) Blondie (Crackship)

Who you gonna call ? [Dexter] XzpuUjkZ_o

FEAT : Charlie Hunnam
AGE : 35 ans
SEXUALITÉ : Bisexuel, les limites c'est pas marrant
STATUT : Sur le marché
JOB : Entremetteur, gérant d'un site de rencontre que vous pourrez trouver sur Google en tapant "To be continued..." (ancien coach en séduction)
ADRESSE : 13 Downtown

MULTITROGNES : Un rockeur avec un estomac d'ogre qui vis avec son meilleur ami alias Doug (Jensen A.)

MAIS ENCORE ? : Who you gonna call ? [Dexter] 3OKjVERe_o
RPs en cours; IvyZeldaIsis #1Topic CommunIsis #2

RPs terminés:
Who you gonna call ? [Dexter] Giphy

MessageSujet: Re: Who you gonna call ? [Dexter]   Who you gonna call ? [Dexter] EmptyMar 11 Sep 2018 - 15:41

Who you gonna call ?

Elliott & Dexter

J'avais passé une grosse partie de ma journée collé à l'ordinateur, à faire des recherches sur l'ancien hôpital juste à l'extérieur de a ville, maintenant condamné. Je savais que si Ivy me voyait elle se marrerait à me voir prendre tout ça tellement au sérieux, encore ! Mais oui j'étais à fond dedans et autant dire que savoir qu'on allait tourner une vidéo là-bas avec Elliott ce soir j'y prenais très au sérieux ! Je me croyais limite dans un film à faire un maximum de recherches. Mine de rien j'en avais appris des trucs ! Bien plus que ce que je pensais même ! Franchement si on ne croisait pas de fantôme avec tout ce qu'il s'était passé la dedans je me faisais décolorer les cheveux ! Quoi que non, mieux valait pas que je refasse ce genre de paris, la dernière fois que je l'avais fais avec ma sœur j'avais réellement fini blond platine et mon dieu quelle horreur ! C'était une première d'aller tourner une vidéo avec Elliott dans un lieu possiblement hanté. Habituellement il faisait ses vidéos seuls ou avec son frère et j'adorais les regarder mais je comprenais pourquoi il voulait m'embarquer cette fois ci ! Ben oui quoi de mieux que d'embarquer un mec qui croit au paranormal pour une telle vidéo ? Je savais que ça faisait rire beaucoup de personne, mais on plus de preuves de l'existence des fantômes que de preuves que ça n'existait pas ! En tout cas j'avais hâte !

Comme prévu je l'avais rejoins le soir venu alors que la nuit allait bientôt tomber. J'avais salué ses parents au passage que je connaissais bien depuis et j'avais ensuite embarqué mon meilleur ami dans ma voiture pour rouler jusqu'en dehors de la ville. Elliott avait tout prévu ! Matériel, bouffe, eau ! Tout plein de choses auxquelles je n'avais pas pensé ! Il était plus prévoyant que moi de toute évidence, et il avait réfléchis à autre chose que ce qu'il s'était passé dans cet ancien hôpital comme l'espèce d'obsédé que j'avais été avec ça. On faisait bien d'y aller à deux au final ! « Prêt à rencontrer des fantômes ? » Je regardais la bâtisse avec un sourire presque enfantin "Mais je suis prêt depuis des années moi !" Depuis le temps que j'attendais d'en voir réellement un et non juste d'en déduire leur présence à cause d'objets qui bougent ou d'autres trucs du genre ! Par chance on pu accéder à l'entrée sans problème grâce à l'accès pour fauteuil, ce qui m'avait évité d'avoir à le porter lui puis son fauteuil en haut des escaliers. « Ça va être génial ! Encore merci d’être venu ! » Je secouais la tête en souriant "Nan mais attend, si tu m'avais pas invité la je t'en aurais voulu !" Il avait pas le droit de faire ça avec quelqu'un d'autre que moi ! Bon c'est vrai qu'on pourrait penser qu'en croyant en fantômes j'aurais pu ne pas avoir très envie de prendre ce genre de risques. Mais il y avait deux types de personnes dans ceux qui croyaient aux paranormal, les peureux et les inconscients, je faisais partis de la deuxième catégorie ! La fascination ça avait des effets secondaires ! Elliott me cala une caméra entre les mains et me fila également une caméra frontale que je plaçais donc ben.. sur mon front, bingo ! « Who you gonna call ? » Je levais un bras, l'autre tenant la caméra "GHOSTBSUTER !" Ben attend, la base ! J'avais quand même un minimum de culture cinématographique s'il vous plait ! On était à l'intérieur maintenant, on voyait bien que c'était ancien, même s'il faisait très sombre. Il fallait dire que même dehors il faisait quasiment complètement noir maintenant. « C’est partiii ! Prends bien soin de filmer tout ce que tu verras ! Ou du moins ce que tu jugeras intéressant. » Un grand sourire étira mes lèvres "Okay !" je tournais ma caméra face à moi pour m'auto filmer "Salut à tous, je me présente je m'appelle Dexter, spécimen rare et très bien conservé ! Je suis le génie de la lampe d'Elliott mais aujourd'hui c'est lui qui va réaliser un de mes vœux avec un peu de chance !" Oui j'étais plutôt détendu pour l'instant, je tournais la caméra vers lui "Non ce n'est pas un fantôme, c'est juste Elliott, fait coucou à la caméra !" je souris avant de me remettre à filmer normalement en avançant dans le couloir "Tu sais je me suis un petit peu" ou peut-être beaucoup "renseigné sur cet hôpital et il a pas été abandonné pour rien" instant culture ! "Cet hôpital a été blindé lors d'une épidémie de tuberculose sauf que la médecine n'était pas aussi au point qu'aujourd'hui l'époque. Il y a eu énormément de morts, et il paraîtrait que ça ne soit pas seulement à cause de la maladie, certains auraient été tués par les soins qu'on leur a administré. Après cette épidémie les patients se sont mis à voir des choses, en particulier une femme sous une fenêtre qui se serait apparemment défenestrée par folie pour mettre fin à sa douleur. Certains auraient aussi entendu des enfants, des cognements contre les murs et des bruits sur le toit, certains auraient même eu la sensation d'être touché. Plus personne ne voulait se faire soigner dans cet hôpital de peur d'en repartir soignés mais détraqués par les fantômes" Au moins on pouvait dire que ça mettait dans l'ambiance !
(c) Niagara

_________________
    Anyway the wind blows
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t650-avoir-de-la-bouteille http://family-business.forumactif.com/t655-chuck-la-difference-entre-cupidon-et-moi-c-est-que-moi-je-ne-suis-pas-un-bebe-en-couche#12729 http://family-business.forumactif.com/t654-chuck-wanna-play#12725
Invité

avatar
Invité
MessageSujet: Re: Who you gonna call ? [Dexter]   Who you gonna call ? [Dexter] EmptyLun 1 Oct 2018 - 1:02


Cette petite aventure promettait vraiment d’être inoubliable. Déjà, chaque moment passé avec Dexter était inoubliable en soi, mais là…c’était encore mieux ! Explorer un hôpital abandonné, supposément hanté, le tout en compagnie de son meilleur ami. Franchement, que demander de mieux ? Elliott n’avait pas peur, il ne croyait pas à toutes ces choses, même si ça l’intriguait et s’il était curieux de voir s’il se passerait vraiment quelque chose dans cet endroit. Mais au fond, il était surtout convaincu que tout ce qu’ils risquaient de voir étaient des animaux perdus et éventuellement des squatteurs ou d’autres explorateurs en herbe. Bien sûr, il espérait ne tomber sur personne car on ne savait jamais ce dont un éventuel squatteur était capable. Quoiqu’il en soit, ils avaient déjà de la chance que l’endroit soit aussi accessible et pas surveillé en permanence. C’était comme si tout le monde avait laissé tomber et ne voulait plus rien savoir au sujet de cette bâtisse. Mais là encore, ça n’effrayait pas Elliott. Et puis, il savait que ses abonnés adoreraient. Il adressa un grand sourire à son ami. « T’es le premier à qui j’ai pensé. En fait, je me voyais faire ça avec personne d’autre que toi. J’espère quand même que tu vas pas te faire dessus au moindre bruit. Ce serait très…fâcheux. Et surtout la honte pour toi ! » Il lâcha un petit rire. Il l taquinait, bien sûr. Et puis, personne ne pouvait savoir comment l’un ou l’autre réagirait face à un vrai phénomène paranormal.

Bref, une fois équipés, ils étaient prêts à commencer. Mais pas avant une petite chanson de circonstance. Elliott sourit comme un con lorsque son ami répondit. Ce qu’il pouvait adorer ce mec. Son sourire ne le quittait pas et l’excitation commençait vraiment à le gagner, tandis que Dexter faisait le con avec la caméra. Fidèle à lui-même. Elliott le regarda faire, amusé, avant d’être un peu pris au dépourvu lorsque le jeune homme braqua la caméra sur lui. Il mit quelques secondes avant de réagir et de faire un coucou à la caméra. « Je ne suis pas un fantôme, mais je suis spécimen très rare ! Encore plus rare que Dexter ! » N’importe quoi. Une fois leurs conneries terminées, ils commencèrent donc à avancer, Dexter commençant à parler de l’histoire de cet endroit. Elliott l’écouta en souriant bêtement. Lui aussi s’était renseigné, mais ça sonnait tellement mieux quand c’était Dexter qui le racontait. Il avait un tel enthousiasme !  « Merci, Monsieur le Professeur ! Cette leçon était vraiment enrichissante ! » Il laissa échapper un petit rire amusé avant d’entrer dans une pièce à sa gauche, dont la porte était ouverte. Il espérait que Dexter ne l’avait pas vu car il avait envie de lui faire ne blague. Oui, d’entrée. Quoi de mieux pour bien commencer ? « DEX ! » Il claqua la porte pour qu’elle ferme, puis se mit à frapper plusieurs coups contre le mur. Puis, il arrêta, ne faisant plus le moindre bruit, attendant que son ami ouvre la porte.

« JE T’AI EU ! » Il cria ça, un grand sourire idiot aux lèvres en voyant la porte s’ouvrir. « C’était une blague. Y a rien ici, à part des vieux papiers par terre. » Il espérait que Dexter n’allait pas vouloir se venger par contre. Mouais…rien n’était moins sûr. « Attends ! Y a peut-être quelque chose d’intéressant sur ces papiers. Tu peux en ramasser quelques-uns pour voir ? » Comment ça, il voulait ramasser des trucs qui traînaient là depuis on ne savait combien de temps ? Bah, ce n’était que du papier. Il était évident que s’ils tombaient sur du vieux matériel médical, il n’y toucherait pas. Il finit donc par quitter la pièce, reprenant sa petite exploration. Il y avait vraiment des détritus partout, de vieux meubles ou autres éparpillés çà et là. Elliott avait presque l’impression d’être dans un jeu vidéo en cet instant. Soudain, il aperçut quelque chose au sol, une espèce de masse sombre et surtout, il sentit une très mauvaise odeur. Il s’approcha un peu malgré tout et plissa le nez avant de manquer de vomir. « Putain, Dex ! Y a des rats morts là ! Uuuurgh ! » Oui, des rats morts. Trois plus exactement. Merde alors. Elliott recula assez brusquement pour tenter de s’éloigner de la puanteur et faillit percuter un vieux chariot qui se trouvait là. Le genre de truc sur lequel le personnel transportait des instruments médicaux ou autres. « Bordel ! » Oups. Il devait apprendre à se contrôler. Ses abonnés n’apprécieraient sans doute pas qu’il jure dans cette vidéo. « Qu’est-ce qui leur est arrivé, à ton avis ? » Certes, il n’aimait pas les rats, mais… quand même. Pauvres bêtes.
Revenir en haut Aller en bas

Chuck L. Tsaregorodtsev
Chuck L. Tsaregorodtsev
ARRIVÉ(E) LE : 24/08/2018
MESSAGES : 1152
FRIANDISES : 194
PSEUDO : TAG
CREDIT : TAG (vava) Blondie (Crackship)

Who you gonna call ? [Dexter] XzpuUjkZ_o

FEAT : Charlie Hunnam
AGE : 35 ans
SEXUALITÉ : Bisexuel, les limites c'est pas marrant
STATUT : Sur le marché
JOB : Entremetteur, gérant d'un site de rencontre que vous pourrez trouver sur Google en tapant "To be continued..." (ancien coach en séduction)
ADRESSE : 13 Downtown

MULTITROGNES : Un rockeur avec un estomac d'ogre qui vis avec son meilleur ami alias Doug (Jensen A.)

MAIS ENCORE ? : Who you gonna call ? [Dexter] 3OKjVERe_o
RPs en cours; IvyZeldaIsis #1Topic CommunIsis #2

RPs terminés:
Who you gonna call ? [Dexter] Giphy

MessageSujet: Re: Who you gonna call ? [Dexter]   Who you gonna call ? [Dexter] EmptyMar 16 Oct 2018 - 3:35

Who you gonna call ?

Elliott & Dexter

Franchement ça sortait de l'ordinaire comme aventure mais c'était ce qui était extra ! Toi avec ton meilleur ami tu vas boire des shoots et draguer des minettes ? Nous on va visiter une maison supposée hantée en se filmant ! Un hôpital même. Et bien sûr le soir parce qu'en plein aprem ça n'aurait pas été drôle. C'est vrai après tout, qui s'imaginait rencontrer des fantômes en plein jours ? Dans les films c'était toujours la nuit qu'ils se manifestaient. Et puis bon la nuit on ne voyait plus rien et y'avait beaucoup moins de personnes pour traîner dehors donc ça faisait plus peur et donc, même si c'était pas logique, c'était le moment parfait. On aimait tous se faire peur je crois d'une façon, l'adrénaline. Même si pour ma part c'était aussi beaucoup mélangé avec une passion bizarre et de la fascination. Après tout Casper n'était pas un méchant fantôme lui ! « T’es le premier à qui j’ai pensé. En fait, je me voyais faire ça avec personne d’autre que toi. J’espère quand même que tu vas pas te faire dessus au moindre bruit. Ce serait très…fâcheux. Et surtout la honte pour toi ! » un souffle s'échappa de mes narines par amusement et je souriais "Qu'est ce que tu crois j'ai pris mes précautions avant, peut-être que c'est toi qui aura besoin de couches finalement !" après tout il n'était pas non plus à l'abris d'un ptit pipi de flippe s'il venait à avoir une peur bleue ! Bon j'avais quand même de gros doutes que ça se produise que ça soit pour l'un ou l'autre.

Me mettre une caméra entre les mains c'était me donner un instrument à conneries ! Il avait fallut que je fasse mon petit numéro c'était inévitable et tellement trop tentant ! En voyant le bug d'Elliott quand je braquais la caméra sur lui je riais silencieusement derrière, c'était épique ! Mais il se repris bien rapidement en faisant coucou comme je l'avais réclamé « Je ne suis pas un fantôme, mais je suis spécimen très rare ! Encore plus rare que Dexter ! » je riais et ramenais la caméra sur moi "Je confirme, il fait des bruits bizarres quand il dort, à chaque fois je me demande s'il n'est pas en train de muter, un jour faudra que je l'étudie !" si ça se trouve Elliott était un loup-garou ! Bon allez stop les conneries. En tout cas pour les deux prochaines minutes. Nan au lieu de ça j'étalais ma science. Après tout je m'étais renseigné alors autant que les abonnés d'Elliott connaissent l'histoire aussi après tout ça les mettrait dans l'ambiance et peut-être que ça en intéressait vraiment certains ! « Merci, Monsieur le Professeur ! Cette leçon était vraiment enrichissante ! » Je faisais une petite courbette en me tournant vers mon ami "A votre service Milady !" ne me demandez pas pourquoi ! Je continuais à avancer lentement, éclairant les endroits où je filmais « DEX ! » Par réflexe je tournais brusquement la tête et juste à temps pour voir la porte se refermer d'un claquement. Je crus que mes yeux allaient sortir des mes orbites alors qu'il se mettait à tambouriner contre la porte. J'avais manqué de laisser tomber la caméra. Pour le coup ça n'était pas une peur de fantôme ou quoi, à vrai dire mon esprit ne réfléchissait pas à ce qui avait pu provoquer cette situation il se disait simplement: Putain de bordel de merde mon meilleur ami est coincé la dedans en train de crier ! Je revenais précipitamment vers la porte et ce fut à ce moment la qu'il arrêta de faire du bruit ce qui me fit buguer une seconde. Je posais ma main sur la poignée et sans plus attendre je poussais la porte qui n'opposait aucune résistance. « JE T’AI EU ! » je relachais tout l'air que j'avais dans les poumons en fermant les yeux "Mais quel con !" la peur passée et la pression redescendue un sourire finit par étirer mes lèvres « C’était une blague. Y a rien ici, à part des vieux papiers par terre. » ça j'avais bien compris du coup ! Je devais bien le reconnaître, il m'avait effectivement bien eu et c'est vrai que c'était drôle "Je te hais tu le sais ça ?" aah les mots d'amour ! Mais j'aurais pu lui faire un truc du style donc bon je ne pouvais pas dire grand chose, surtout que ça m'amusait au final « Attends ! Y a peut-être quelque chose d’intéressant sur ces papiers. Tu peux en ramasser quelques-uns pour voir ? » je tournais la tête et la caméra sur les papiers en question "Je vais te les faire bouffer ces papiers" Il aurait une vrai raison de devenir mutant après vu la tronche des papiers qui semblaient être la depuis des décennies, comme si le vent ne passait même plus ici. Je me penchais tout de même pour ramasser un des papiers et fis les gros yeux en regardant ce qu'il y avait dessus. Gardant un air très sérieux je relevais mes yeux sur Elliott "Bon sang c'est fou il y a un portrait de toi sur ce papier !" comment ça j'étais pas crédible une seconde "Tu crois que quelqu'un savait que tu allais venir ici ?" je ne tins pas plus longtemps. Après avoir tenté de réprimer mon rire avec un sourire bizarre celui ci éclata hors de ma gorge. "Ca aurait quand même été drôle !" ou flippant, au choix ! Je laissais retomber le papier et tapotais ma main contre mon jean pour me débarrasser de la poussière. Quand Elliott sortis de la pièce je le suivais immédiatement. Ouais non une fois pas deux hein ! J'allais lui filer le train maintenant ! Alors que j'observais les toiles d'araignées et les tâches d'humidité au plafond je fus stoppé par... Le fauteuil d'Elliott dans lequel je venais de rentrer. Je rebaissais la tête me demandant pourquoi il s'était arrêté « Putain, Dex ! Y a des rats morts là ! Uuuurgh ! » je ris légèrement et me décalais en voyant qu'il reculait. Je me penchais au dessus de ce qu'il avait vu "Ah ben oui en effet ce sont bien des ras" c'était pas très surprenant d'en trouver ici après tout, depuis le temps que c'était abandonné. « Bordel ! » je tournais la tête vers lui et m'accroupissais avant de faire passer mon sac à dos devant et de fouiller dedans. Je n'avais pas peur des ras mais Elliott ne semblait vraiment pas rassuré « Qu’est-ce qui leur est arrivé, à ton avis ? » je souriais en prenant un paquet de mouchoirs et en en sortant un "Ben je crois que je peux dire sans trop me tromper qu'ils sont morts" voilà ce qui leur était arrivé ! Il allait me taper. "Tu crois qu'un rat ça peut se faire posséder ? Après tous pour être morts les trois au même endroit ça doit être quelque chose de pas naturel, ça peut pas être une coïncidence tu crois pas ? Peut-être qu'un ou des fantômes les ont rendus fous, après tout ça doit pas marcher que sur les humains" Je faisais repasser mon sac sur mon dos et j'attrapais la queue d'un des rats avec mon mouchoir pour éviter de le toucher. Je le soulevais entre mes deux doigts en me relevant et un grand sourire aux lèvres je m'approchais d'Elliott "Dis salut à Ratatouille, notre nouvel ami !" ça serait ma petite vengeance ! Je l'approchais de sa tête, bon pas à moins d'une bonne trentaine de centimètres non plus et finalement je balançais le ras un peu plus loin avant de foutre le mouchoir dans ma poche "Il sait pas voler" je ris avant de retourner vers les deux autres rats et les dégager sur le côté avec mon pieds "C'est bon tu peux passer sans leur rouler dessus, mais y'a des chances qu'on en croise d'autres" je continuais à avancer et poussait une novuelle porte, différente deux autres "Ah on dirait les cuisines ! Ça tombe bien parler de ratatouille ça m'a donné faim" d'ailleurs ça me rappelait qu'on avait amené de quoi bouffer. Je ne savais même pas qu'on pouvait trouver une cuisine à une époque dans les hôpitaux mais c'est vrai qu'il fallait bien nourrir les malades. J'ouvrais un gros congelo qui n'était plus froid depuis longtemps et me penchais pour regarder à l'intérieur toujours en filmant et en retenant ma respiration à cause de l'odeur "Pouaaa mais ça n'a même pas été entièrement vidé ! On dirait que y'a de a viande en décomposition la au fond, en tout cas ça en a l'odeur !" je tournais la tête vers mon meilleur ami en souriant "T'as faim ?" c'était moi où l'exploration fantôme était en train de se changer en caverne d'Ali Cracra ?
(c) Niagara

_________________
    Anyway the wind blows
    It was a big big world, but we thought we were bigger Pushing each other to the limits, we were learning quicker By eleven smoking herb and drinking burning liquor Never rich so we were out to make that steady figure ⠇7 YEARS, LUKAS GRAHAM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://family-business.forumactif.com/t650-avoir-de-la-bouteille http://family-business.forumactif.com/t655-chuck-la-difference-entre-cupidon-et-moi-c-est-que-moi-je-ne-suis-pas-un-bebe-en-couche#12729 http://family-business.forumactif.com/t654-chuck-wanna-play#12725
Invité

avatar
Invité
MessageSujet: Re: Who you gonna call ? [Dexter]   Who you gonna call ? [Dexter] EmptySam 20 Oct 2018 - 18:59

Who you gonna call ?

Elliott & Dexter
( et des incrusteurs )

Elliott avait confié à Hally avoir un tournage ce soir avec un ami à lui. Elle trouvait ça cool, les vidéos qui le sortait de sa chambre, alors elle ne pouvait qu'être contente pour lui. Discutant sur facebook du contenu possible de la vidéo, elle apprit alors en avant première qu'il allait visiter un ancien hôpital, abandonné. Cette idée fit frissonner la demoiselle, remerciant le ciel qu'il ne lui ait pas proposé de se joindre à lui pour ce type de vidéo-ci. Dans un bâtiment abandonné, il y avait beaucoup trop de risque pour la suédoise. Entre les insectes et les rongeurs, sans parler de potentiels squatteurs nocturne... Pire encore : et si il y avait des fantômes ? C'était peut-être ce qu'il cherchait à filmer. Cette idée ne réjouissait guère la jeune femme, qui croyait beaucoup trop au paranormal pour oser se frotter à des esprits toute une nuit. Et si il arrivait quelque chose à Elliott pendant la nuit ? Cet ami, qui était-il? Se sauverait-il en courant ou aiderait-il l'étudiant? Voilà qu'elle se faisait du soucis maintenant. Elle regarda son téléphone, avant de s'en saisir, et appela le frère de son ami, Aaron. Discutant avec, elle apprit que le dit hôpital était en fait un sanatorium. Puis, au fil de la discussion, une idée farfelue vint à germer dans la tête des deux jeunes gens. Peut-être était-ce Halloween, arrivant à grand pas, qui se jouait de leurs pensées, mais ils en vinrent à avoir une idée : Et si ils faisaient une blague aux deux courageux du soir ? Seule, Hally ne l'aurait jamais fait. Ca supposait qu'elle ait la force de se rendre la-bas, seule. Avec Aaron, ce serait peut-être différent. Qui des blondes ou des chinois mourraient en premier dans les films d'horreur? Il lui offrirait peut-être un peu de répit !

Blague à part, l'idée de se retrouver là-bas lui foutait un peu les chocottes, mais celle de faire une bonne blague aux aventuriers nocturnes surpassait le frisson. En théorie tout du moins.  Friande des fêtes costumées, Hally rechercha dans son sac de déguisement sa tenue d'infirmière - qui n'avait pas servi qu'à se déguiser pour s'amuser - et d'un peu de maquillage pour se customiser, avant de rejoindre le petit frère chez lui. Ca les faisait rire d'avance, la suédoise oubliant presque les horreurs qu'elle était susceptible de vivre là-bas. L'infirmière zombie prête, ils prirent la route du sanatorium, où quelques voitures étaient garées devant. Mince, il y avait du monde ici si tard ? Elle espérait ne pas tomber sur n'importe qui, et resterait sans aucun doute collée à Aaron pour se sentir plus en sécurité. Il aurait pu être son petit frère aussi, alors elle n'était pas convaincue qu'il pouvait la défendre, encore moins contre ce qui pouvaient vivre entre ces murs, mais qu'importe. Se mentir à elle-même était devenue monnaie courante. Avant de sortir, elle se recoiffa pour ébouriffer sa chevelure,  elle plaça les lentilles blanches sur ses yeux, lui donnant un air morbide. Elle sourit alors à son garde du corps : " on fait un pari ? Qui de ton frère ou de son ami cri le plus aiguë et le plus fort ? "  plaisanta-t-elle, persuadée de leur foutre la trouille. Elle même se faisait peur, la preuve étant qu'en passant devant une vitre à moitié cassée, son reflet la fit sursauter. Ca allait être fort drôle cette petite excursion ! Aaron, habitué à cadrer son frère, avait prit de quoi immortaliser le moment. Elle attrapa le jeune homme par le bras, par réflexe, après s'être glissée dans la bâtisse,  et murmura pour ne pas faire trop de bruit : " On fait quoi maintenant ? On attends dans une pièce dans l'espoir qu'ils tombent sur nous, où on leur tend un piège pour les attirer jusqu'à nous ? " demanda-t-elle, regardant d'un oeil peu rassuré les alentours, parcourue d'un frisson. C'était peut-être le lieu, ou c'était être qu'un déguisement d'infirmière-zombie ne tenait pas assez chaud. Peut-être qu'en faisait un peu de bruit, ils seraient attirés?
(c) Niagara




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Who you gonna call ? [Dexter]   Who you gonna call ? [Dexter] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Who you gonna call ? [Dexter]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Swatch Urban Decay
» Nez tout bouché C'est reparti et en plus on est tout décallé
» Dupe club mac
» ◊ it's the call of the wild calling you tonight.
» I'm gonna love ya, until you hate me. [+18]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Family Business :: Why so serious ? :: Archives :: RPs ARCHIVÉS-
Sauter vers: